Grossesse après 40 ans : ce qu'il faut savoir


Aujourd’hui, de nombreuses femmes tombent enceintes à 40 ans ou même un peu après, que ce soit pour un premier enfant ou non. Si beaucoup n’auront pas de problèmes pour concevoir ou pendant leur grossesse, ce n’est pas le cas pour toutes. On est moins fertile la quarantaine passée qu’à trente ans, tomber enceinte peut prendre du temps et la grossesse être plus compliquée. Le point sur la grossesse à 40 ans et plus.

Quelles sont mes chances de tomber enceinte après 40 ans ?

Toutes les femmes naissent avec un nombre limité d’ovules. C’est la réserve ovarienne, et celle-ci baisse régulièrement au fil des années. Si l’état de fertilité et la qualité des ovocytes dépend des femmes, la fertilité est en général réduite après 40 ans et la qualité des ovocytes plus faible. Les quadras ont aussi davantage de troubles de l’ovulation et donc plus de difficultés à tomber enceinte. A 40 ans, les chances de conception tombent à 5-6% par cycle contre 25 % à 25 ans et 12 % à 35 ans.


Comment tomber enceinte après 40 ans?



On estime d’ailleurs que la probabilité de tomber enceinte pendant les 12 mois suivant le début des essais bébé est de 40 à 50 %. Finalement, selon l’Ined, les femmes souhaitant avoir un bébé à 40 ans y parviennent dans 65% des cas.

Comment tomber enceinte après 40 ans ?

Selon un article paru dans Le Monde en 2016, 5 % des bébés ont une mère de plus de 40 ans en France, soit un enfant sur 20 ! Ce chiffre est par ailleurs en constante hausse depuis trente ans. Tomber enceinte après 40 ans est donc de plus en plus courant dans notre pays.
Si vous cherchez à avoir un enfant la quarantaine passée, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un bilan de santé, en particulier si vous êtes en surpoids ou avez un diabète.
Pour augmenter vos chances de tomber enceinte, vous pouvez préparer votre corps à la grossesse en faisant attention à vos habitudes de vie. Manger sainement et équilibré, faire du sport, perdre du poids si nécessaire, arrêter de fumer et limiter sa consommation d’alcool concerne toutes les femmes cherchant à concevoir et en particulier celles de 40 ans et plus.
Si vous ne parvenez pas à concevoir, il est peut-être temps de considérer d’autres options, notamment la fécondation in vitro (FIV). Cette technique de procréation médicalement assistée (PMA) consiste à féconder un ou plusieurs ovules avec des spermatozoïdes dans un laboratoire. Selon votre fertilité et l’état de vos ovules, votre spécialiste vous conseillera peut-être une FIV avec don d’ovocytes.

Quels sont les risques associés à la grossesse après 40 ans ?

Après 40 ans, les complications liées à la grossesse sont plus fréquentes. Heureusement, les quadras étant en général sérieusement suivies, la plupart des grossesses tardives se passent bien.
L’un des risques les plus courant est le diabète gestationnel, et plus particulièrement chez les femmes en surpoids. Les femmes de 40 ans et plus présentent également deux à trois fois plus de risque de souffrir d’hypertension pendant la grossesse. Le risque de fausse couche est aussi élevé : 20 % à 40 ans et 53 % à 45 ans et plus (il est à 10 % à 25 ans).
Le taux d’anomalies chromosomiques pouvant causer une trisomie 21 est également important : le risque est de 1 sur 100 après 40 ans (contre 1 sur 2 000 à 25 ans). L’amniocentèse, dont les résultats sont fiables à 100%, permet de détecter cette anomalie. Malheureusement, environ 1 % de ces examens entraînent une fausse couche.
Les femmes de plus de 40 ont également plus de chances de donner naissance à un bébé prématuré et le nombre de césariennes à l’accouchement est deux fois plus élevé.

Faire un bébé après 40 ans : quels sont les avantages ?

On parle souvent des risques liés aux grossesses tardives mais avoir un enfant après 40 ans présente aussi des avantages.
Le premier et le plus évident est le fait d’avoir attendu d’être prête pour avoir un bébé. A cet âge, vous êtes plus épanouie, plus mature psychologiquement, plus confiante et vous êtes en général plus à l’aise financièrement. Grâce à vos quelques années d’expérience de la vie supplémentaires, vous êtes responsable et capable de prendre les meilleures décisions pour votre enfant. Les mères de plus de 40 ans ont aussi eu le temps de voyager, de se consacrer à leur carrière et de mettre de l’argent de côté. Bref, elles sont prêtes pour offrir à leur bébé un environnement stable et rassurant, un petit nid douillet idéal pour qu’il/elle puisse grandir heureux/se et en bonne santé !
En outre, une étude danoise a constaté que les enfants nés de mères plus âgées étaient moins susceptibles d’avoir des troubles émotionnels ou comportementaux et avaient une meilleure acquisition du langage.



Guides

La législation dans votre pays:


En France
En Belgique
En Suisse
Au Canada

Un enfant seul(e)?:


Avoir un enfant seule
Devenir père célibataire : comment faire ?

Insémination:


Artisanale ou artificielle?
Artificielle, ça marche comment?
Qu'est-ce qu'une IAC?

Le don de sperme:


Comment devenir donneur?
Comment se passe un don?
Le don en France
Donner son sperme?
Comment l'expliquer à son enfant?
Banques de sperme privées : prix et fonctionnement
Le don de gamètes en France et en Belgique

La PMA:


Les centres de PMA en France
Faire une FIV en Espagne
Faire une FIV en Belgique
Comment donner ses ovocytes?
La fécondation in vitro (FIV)
Comment se préparer pour un traitement de PMA
Qu'est-ce que la stimulation ovarienne?
Que faire en cas de refus de PMA?
La PMA pour les femmes seules en France

Conception:


Comment congeler ses ovocytes en Europe ?
Petit guide sur l'ovulation
Tomber enceinte avec un don de sperme
Comment tomber enceinte?
Trouver la bonne personne pour faire un bébé
Comment avoir un enfant avec un ami ?
Grossesse après 40 ans : ce qu'il faut savoir
Test de grossesse : tout ce qu'il faut savoir
Comment avoir un autre enfant ?
Puis-je avoir un enfant avec une ligature des trompes ?
La to-do list pour bien se préparer à être enceinte

Naissance:


Naissance : les futurs papas doivent-ils assister à l'accouchement ?

Infertilité:


Infertilité feminine: les causes
Avoir un bébé avec de l’endométriose : comment faire ?
Infertilité masculine : quelles solutions ?

Co-parentalité:


La co-parentalité en détails
La coparentalité et vivre à distance
Conseils pour une garde alternée réussie
Géniteur et père : quelle est la différence ?
L’autorité parentale en coparentalité

Homoparentalité:


Ça se passe comment en France?

GPA:


Le recours à une mère porteuse?

Glossaire:


Ça veut dire quoi ces mots?

Forums

Nos belles histoires

J'ai rencontré une personne

et nous attendons un heureux évènement pour février. Merci pour votre site ...

Au printemps 2012

je me suis inscrit sur co-parents.fr; grâce à vous, j'ai rencontré un ...

Bonjour, Grâce à vous

j'ai pu rencontrer la personne avec qui nous avions eu un enfant ...

J'ai trouvé mon futur co-parent

grâce à votre site. Merci beaucoup. Ludivine

...

Lire toutes les histoires

Devenez Maman(s) ou Papa(s)

CRÉER MON PROFIL