La coparentalité et vivre à distance


Si dans l’idéal, il est préférable que les coparents vivent à proximité pour élever leur enfant ensemble, que ce soit dans la même ville ou une commune voisine, certains font le choix de la coparentalité à distance.
Les co-parents peuvent choisir cette option très tôt, dès leurs premiers échanges sur internet (ou autre). Dans d’autres cas, cet éloignement géographique peut s’instaurer ultérieurement, après la naissance de l’enfant, conséquence d’une opportunité professionnelle dans une région différente, pour se rapprocher de parents malades ou suivre son conjoint(e), par exemple. Il est donc possible que l’un des deux co-parents ait besoin de déménager à l’autre bout du pays ou même à l’étranger, loin de son partenaire, au cours des 18 premières années de l’enfant.
L’éloignement géographique, qui signifie moins de temps passé avec son papa ou sa maman, peut-être une situation compliquée pour les enfants. Si vous avez décidé de partager la garde de vos enfants, il est toutefois possible d’organiser la coparentalité à distance de façon à ce qu’elle soit plus facile à vivre pour tous. Voici comment.


Vivre à distance dans une co-parentalité, comment s'organiser?



Préparer et anticiper l’éloignement géographique avec son co-parent

Avant de choisir définitivement la personne avec qui avoir un enfant, il est vital d’être sur la même longueur d’onde avec son coparent mais aussi d’être honnête avec soi-même et ses attentes. Beaucoup de personnes à la recherche d’un coparent préfèreront vivre à proximité de leur partenaire. Vivre à distance et voir son enfant uniquement pendant les vacances ne convient pas à tout le monde. Soyez sûr(e) de votre choix et d’être d’accord sur les points essentiels avant d’aller plus loin et de concevoir l’enfant.
Avant de vous engager, réfléchissez et posez-vous mutuellement les bonnes questions : Que feriez-vous si l’on vous proposait un travail important à l’étranger ou dans une autre région ? Que feriez-vous si votre conjoint(e) devait déménager ? Soyez honnête avec votre coparent et établissez un plan parental qui anticipe plusieurs scénarios.
Si l’un de vous envisage de déménager dans le futur, prenez le temps de considérer cette option et d’imaginer les solutions ensemble. Si dès le début, avant la conception de l’enfant, vous envisagez de vivre à distance, à vous de vous concerter pour choisir la garde alternée qui conviendra le mieux aux besoins et aux différents âges de l’enfant. Là aussi, vous devrez réfléchir à certains points : Qui aura la garde principale ? Comment organiserez-vous la garde pendant les vacances, les weekends prolongés, Noël ou les anniversaires ?
Par ailleurs, si vous vous entendez bien avec votre co-parent, les vacances et les fêtes pourront être l’occasion de réunir la famille au complet afin que votre enfant puisse être avec ses deux (ou plus) parents.

Bien s’organiser pour mieux vivre la distance

Avec votre coparent, planifiez les visites à l’avance dans un calendrier. Notez-y aussi les vacances scolaires et les weekends de garde et respectez vos engagements. De plus, ajouter dans son agenda les événements tels que les anniversaires, galas de danse ou autres matchs de sport permettra au parent éloigné de ne rien oublier et d’être présent lors de chaque moment important, que ce soit en rendant visite à l’enfant ou simplement en lui téléphonant.

Profitez de la technologie

Votre bon vieux téléphone mais aussi Skype, FaceTime, Messenger et autres sont autant d’outils utiles pour communiquer à distance. Selon les préférences de chacun, vous pourrez discuter via messagerie instantanée, téléphone ou vidéo pour vous raconter les dernières nouvelles et vous sentir proches malgré la distance.
Appelez votre enfant régulièrement, que ce soit pour un événement important ou simplement pour vous dire bonne nuit. Si vous avez la garde de votre enfant, encouragez-le à contacter l’autre parent. Profitez de ces technologies pour échanger des photos, les dessins des enfants, des vidéos ou autres afin de partager des moments de vie même si vous ne vivez pas ensemble.
Il existe également une multitude d’applications pour aider les co-parents à s’organiser dans la vie de tous les jours, tel que Kidganizer. Ces outils vous aident notamment à noter tous les événements importants dans un seul et même endroit, à organiser vos emplois du temps et garder une trace de vos dépenses. Bref, à gérer la garde alternée des enfants plus facilement.

Communiquez régulièrement avec votre coparent

Il appartient aux deux parents de partager les moments importants de la vie de l’enfant avec leur coparent. Se contacter régulièrement est vital pour que celui ou celle vivant à distance se sente impliqué(e). Informez votre co-parent sur ce qu’il se passe à l’école, discutez de ses dernières passions et activités. C’est la même chose pour la personne qui a la garde pendant les vacances, pensez à raconter la journée de votre enfant à votre coparent.

N’en faites pas trop

Vous avez la garde de votre fils/fille pendant les vacances ? Si vous ne l’avez pas vu depuis plusieurs semaines, vous avez peut-être envie d’en profiter un maximum et de le/la chouchouter. Faites attention à ne pas trop en faire non plus. Vous n’avez pas besoin de l’inonder de cadeaux ou de prévoir une sortie originale et fun tous les jours.
Votre enfant a aussi, comme vous, besoin parfois de moments pour ne rien faire, voire même s’ennuyer. Ne craignez pas ces moments de désœuvrement, l’ennui chez l’enfant est en fait bénéfique : cela favorise notamment la créativité et l’imagination. Alors oui au parc aquatique, au poney et à la fête foraine, mais pas forcément tous les jours !



Guides

La législation dans votre pays:


En France
En Belgique
En Suisse
Au Canada

Un enfant seul(e)?:


Avoir un enfant seule
Devenir père célibataire : comment faire ?

Insémination:


Artisanale ou artificielle?
Artificielle, ça marche comment?
Qu'est-ce qu'une IAC?

Le don de sperme:


Comment devenir donneur?
Comment se passe un don?
Le don en France
Donner son sperme?
Comment l'expliquer à son enfant?
Banques de sperme privées : prix et fonctionnement
Le don de gamètes en France et en Belgique

La PMA:


Les centres de PMA en France
Faire une FIV en Espagne
Faire une FIV en Belgique
Comment donner ses ovocytes?
La fécondation in vitro (FIV)
Comment se préparer pour un traitement de PMA
Qu'est-ce que la stimulation ovarienne?
Que faire en cas de refus de PMA?
La PMA pour les femmes seules en France

Conception:


Comment congeler ses ovocytes en Europe ?
Petit guide sur l'ovulation
Tomber enceinte avec un don de sperme
Comment tomber enceinte?
Trouver la bonne personne pour faire un bébé
Comment avoir un enfant avec un ami ?
Grossesse après 40 ans : ce qu'il faut savoir
Test de grossesse : tout ce qu'il faut savoir
Comment avoir un autre enfant ?
Puis-je avoir un enfant avec une ligature des trompes ?
La to-do list pour bien se préparer à être enceinte

Naissance:


Naissance : les futurs papas doivent-ils assister à l'accouchement ?

Infertilité:


Infertilité feminine: les causes
Avoir un bébé avec de l’endométriose : comment faire ?
Infertilité masculine : quelles solutions ?

Co-parentalité:


La co-parentalité en détails
La coparentalité et vivre à distance
Conseils pour une garde alternée réussie
Géniteur et père : quelle est la différence ?
L’autorité parentale en coparentalité

Homoparentalité:


Ça se passe comment en France?

GPA:


Le recours à une mère porteuse?

Glossaire:


Ça veut dire quoi ces mots?

Forums

Nos belles histoires

J'ai rencontré une personne

et nous attendons un heureux évènement pour février. Merci pour votre site ...

Au printemps 2012

je me suis inscrit sur co-parents.fr; grâce à vous, j'ai rencontré un ...

Bonjour, Grâce à vous

j'ai pu rencontrer la personne avec qui nous avions eu un enfant ...

J'ai trouvé mon futur co-parent

grâce à votre site. Merci beaucoup. Ludivine

...

Lire toutes les histoires

Devenez Maman(s) ou Papa(s)

CRÉER MON PROFIL