La to-do list pour bien se préparer à être enceinte


Adapter son alimentation, arrêter sa contraception, se débarrasser de ses mauvaises habitudes ou encore calculer sa période la plus fertile… Les choses à faire et à penser pour se préparer à être enceinte ne manquent pas ! Pour y voir plus clair et ne rien oublier, voici pour vous la liste de ce qu’il faut faire (et ne pas faire) pour bien préparer votre grossesse.

Arrêtez votre contraception

Que vous preniez la pilule, que vous ayez un stérilet, un implant ou autre, la première chose à faire est d’arrêter votre contraception. Ensuite, le délai pour concevoir dépend des femmes. Certaines tomberont enceintes le mois suivant l’arrêt de la pilule. D’autres patienteront plusieurs mois. Si vous avez un stérilet, il suffit de demander à votre gynécologue ou généraliste de vous le retirer (normalement pendant les règles).


Se préparer à être enceinte


Calculez votre période d’ovulation

Pour booster vos chances de tomber enceinte, mieux vaut connaître la date de votre période la plus fertile pour pouvoir programmer les rapports sexuels.
Pour bien vous préparer, il faut savoir que la période d’ovulation a lieu 14 jours avant la fin du cycle. L’ovule libéré par l’ovaire pendant l’ovulation a une durée de vie de 24 heures. C’est 5 jours environ pour les spermatozoïdes. Votre période de fertilité s’étend donc sur 6 jours. Pour mettre toutes vos chances de votre côté, il est conseillé de faire l’amour 3 jours avant l’ovulation puis 3 jours plus tard.Pour calculer la date d’ovulation, déduisez 14 jours de la durée du cycle, soit 14 jours avant le début des règles. Vous pouvez également utiliser un calendrier de fertilité en ligne. Cependant, ce calcul n’est pas toujours très précis, surtout lorsque l’on ne connait pas parfaitement la durée de son cycle.
Puisque la température augmente au moment de l’ovulation, une autre méthode est d’utiliser une courbe de température pour mieux connaître son cycle. Il suffit de prendre sa température corporelle chaque matin, juste après le réveil. Notez ensuite dans votre agenda votre courbe de température pour définir votre période de fécondité. Cette technique est surtout utile pour les couples rencontrant des difficultés à concevoir.
Une autre idée est d’utiliser un test de fertilité (qui fonctionne comme un test de grossesse urinaire classique) à acheter en pharmacie.

Préparez votre corps en adaptant votre mode de vie

Pour avoir une fertilité au top, être en bonne santé et assurer le bon développement du futur bébé, vous devrez peut-être changer quelques-unes de vos habitudes.
Ce que vous mangez joue un rôle essentiel sur votre fertilité. Si ce n’est pas déjà le cas, essayez d’avoir une alimentation variée et équilibrée et de consommer les bons aliments pour tomber enceinte. Dites oui aux aliments riches en fibres et en oméga-3, aux poissons gras, aux céréales et farines complètes et aux légumes secs.
Evitez par contre les produits laitiers non pasteurisés, le poisson cru (notamment les sushis et sashimis), diminuez le sucre, fuyez les acides gras trans, et préférez les fruits et légumes bios pour éviter au maximum les pesticides.
Si vous êtes accro au café, sachez que la caféine peut être dangereuse pour le système cardio-vasculaire du fœtus et accroîtrait même le risque de fausse couche. Mieux vaut donc limiter sa consommation à une ou deux tasses par jour pendant la conception et la grossesse.Pour finir, vous pouvez aussi anticiper et prendre des compléments pour être en forme tout le long de votre grossesse. Le besoin en acide folique et en fer augmente d’ailleurs chez la femme enceinte. Pour assurer le bon développement de bébé, il est conseillé de prendre un complément de 400µg d’acide folique par jour.

Arrêtez la cigarette et l’alcool

Pas besoin de vous le redire, le tabac est mauvais pour votre santé et celle de votre bébé. Fumer accroit le risque de fausses-couches, de grossesse extra-utérine et de naissance prématurée. De plus, la cigarette s’avère néfaste pour la fertilité.
Pendant les essais bébé, essayez d’arrêter ou au moins de diminuer votre consommation de cigarette. On le sait, arrêter de fumer est loin d’être facile, alors n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
Les amateurs de vins, bières et cocktails en tous genres devront également faire attention à leur consommation d’alcool. En effet, en plus de diminuer la fertilité, l’alcool pendant la grossesse peut provoquer le syndrome d’alcoolisme fœtal, responsable de malformations, de retard mental ou de croissance.
C’est pourquoi il vaut mieux stopper complètement sa consommation d’alcool ou au moins la diminuer pendant la période de conception, au cas où les essais bébé auraient finalement marché et vous seriez enceinte sans le savoir.
Par ailleurs, ces conseils valent aussi pour le partenaire masculin ! Son alimentation, la consommation d’alcool, le tabac ainsi que son poids peuvent également affecter sa fertilité.

Budget et démarches administratives : renseignez-vous

Ce n’est peut-être pas la partie la plus fun lorsque l’on se prépare à être enceinte. Pourtant, cette étape est essentielle pour bien accueillir bébé et être plus serein.
Pensez à vous renseigner sur les aides financières auxquelles vous avez peut-être droit, ainsi que sur le congé maternité et paternité. Vous pouvez commencer à faire des recherches sur les places en crèche dans votre ville et chercher quels sont les documents administratifs à remplir.
Elever un enfant coûte cher. Prenez le temps de faire vos comptes et, si besoin, de vous préparer financièrement pour acheter tout le matériel indispensable pour bien accueillir bébé ou même acheter une plus grande voiture. Il sera peut-être nécessaire de faire quelques sacrifices et de limiter les dépenses.

Prenez rendez-vous chez votre médecin ou gynécologue

Votre médecin traitant ou votre gynéco fera le point avec vous sur votre santé et votre fertilité. Vous pouvez par exemple en savoir plus sur votre période la plus féconde. On vous prescrira peut-être des compléments en cas de carence. Si vous suivez un traitement, il faudra peut-être l’adapter à votre situation. Ces rendez-vous médicaux sont également l’occasion de poser toutes vos questions.
Par ailleurs, nous vous conseillons aussi de faire un tour chez votre dentiste. En effet, non seulement les microbes et les bactéries de votre bouche peuvent se transmettre au fœtus via la circulation sanguine, mais les infections buccales sont également plus nombreuses pendant la grossesse.

Sachez quand chercher de l’aide

Toujours pas enceinte après un an d’essais bébé et vous avez moins de 35 ans ? Prenez rendez-vous chez votre gynécologue pour faire un bilan et des examens médicaux. Il vous prescrira peut-être un traitement adapté. Après 35 ans, n’attendez pas plus de six mois et si vous avez 40 ans et plus, prenez rendez-vous au plus vite.
Si vous avez des troubles de l’ovulation, votre médecin pourra par exemple vous prescrire un traitement hormonal pour stimuler l’ovulation. Si besoin, ou vous recommandera éventuellement un traitement de PMA (insémination artificielle ou fécondation in vitro) pour vous aider à tomber enceinte.



Guides

La législation dans votre pays:


En France
En Belgique
En Suisse
Au Canada

Un enfant seul(e)?:


Avoir un enfant seule
Devenir père célibataire : comment faire ?

Insémination:


Artisanale ou artificielle?
Artificielle, ça marche comment?
Qu'est-ce qu'une IAC?

Le don de sperme:


Comment devenir donneur?
Comment se passe un don?
Le don en France
Donner son sperme?
Comment l'expliquer à son enfant?
Banques de sperme privées : prix et fonctionnement
Le don de gamètes en France et en Belgique

La PMA:


Les centres de PMA en France
Faire une FIV en Espagne
Faire une FIV en Belgique
Comment donner ses ovocytes?
La fécondation in vitro (FIV)
Comment se préparer pour un traitement de PMA
Qu'est-ce que la stimulation ovarienne?
Que faire en cas de refus de PMA?
La PMA pour les femmes seules en France

Conception:


Comment congeler ses ovocytes en Europe ?
Petit guide sur l'ovulation
Tomber enceinte avec un don de sperme
Comment tomber enceinte?
Trouver la bonne personne pour faire un bébé
Comment avoir un enfant avec un ami ?
Grossesse après 40 ans : ce qu'il faut savoir
Test de grossesse : tout ce qu'il faut savoir
Comment avoir un autre enfant ?
Puis-je avoir un enfant avec une ligature des trompes ?
La to-do list pour bien se préparer à être enceinte

Naissance:


Naissance : les futurs papas doivent-ils assister à l'accouchement ?

Infertilité:


Infertilité feminine: les causes
Avoir un bébé avec de l’endométriose : comment faire ?
Infertilité masculine : quelles solutions ?

Co-parentalité:


La co-parentalité en détails
La coparentalité et vivre à distance
Conseils pour une garde alternée réussie
Géniteur et père : quelle est la différence ?
L’autorité parentale en coparentalité

Homoparentalité:


Ça se passe comment en France?

GPA:


Le recours à une mère porteuse?

Glossaire:


Ça veut dire quoi ces mots?

Forums

Nos belles histoires

J'ai rencontré une personne

et nous attendons un heureux évènement pour février. Merci pour votre site ...

Au printemps 2012

je me suis inscrit sur co-parents.fr; grâce à vous, j'ai rencontré un ...

Bonjour, Grâce à vous

j'ai pu rencontrer la personne avec qui nous avions eu un enfant ...

J'ai trouvé mon futur co-parent

grâce à votre site. Merci beaucoup. Ludivine

...

Lire toutes les histoires

Devenez Maman(s) ou Papa(s)

CRÉER MON PROFIL