L’arrivée de bébé se fait attendre et vous guettez le moindre signe qui pourrait vous alerter sur une éventuelle grossesse ? Retard de règles, poitrine douloureuse, nausées… Tous ces signes sont-ils forcément des indices quant à l’arrivée d’un bébé ? Avant de vous lancer dans des tests plus approfondis, voici 10 signes qui annoncent que vous pouvez être enceinte.

Le retard de règle.

C’est le premier signe qui doit vous alerter ! De nombreuses applications ou un simple calendrier peut être utile pour connaître les dates prévues de vos cycles, et ainsi être alerté en cas de retard. Néanmoins, certaines femmes ont des cycles irréguliers et ne peuvent malheureusement pas se fier à ce simple symptôme. À l’inverse, des saignements peu abondants peuvent apparaître, appelés « saignements d’implantation », provoqués par la fixation du fœtus à la paroi utérine.

femme enceinte avec test de grossesse

Une poitrine douloureuse.

La sécrétion des hormones sexuelles de la grossesse peut amener à un gonflement des seins, qui deviennent alors plus tendus et douloureux. Les mamelons commencent à changer légèrement de couleur, devenant plus sombres, et les veines plus proéminentes, le tout rendant le port de votre soutien gorge de plus en plus inconfortable.

Nausées.

Bien qu’elles soient plutôt présentes après six semaines de grossesse, les nausées peuvent apparaître pour certaines femmes plus précocement. Elles se produisent généralement le matin et s’accompagnent d’une modification assez significative des gouts, de l’odorat et des envies alimentaires. Heureusement ce trouble tend à s’estomper dès l’arrivée du second trimestre.
Lorsque vous êtes enceinte, de nombreux bouleversements hormonaux se produisent, demandant à votre corps plus d’énergie. Du coup, vous n’arrivez pas à finir ce livre si passionnant, ni à regarder votre film préféré d’une traite ! Ne luttez pas et profitez-en même pour « dormir pour deux » !

La température de votre corps augmente.

Même si vous n’y prêtez pas attention, la libération des hormones provoque une hausse de votre température corporelle. C’est pourquoi le suivi de sa courbe de température, en plus de déceler  l’ovulation, est un bon indicateur qui peut annoncer que vous êtes enceinte !

Troubles de l’humeur.

Là encore, hormones obligent, votre sensibilité est à fleur de peau et vous passez du rire aux larmes en une fraction de seconde. Vous vous sentez lunatique, voire bipolaire, vous mettant hors de vous pour des futilités. Courage ! Prenez votre mal en patience, car cet état peut durer plusieurs mois ! Et pour cause, votre corps et votre vie sont en plein bouleversement ! Laissez aller vos émotions et soyez indulgents avec vous même (et surtout avec votre conjoint qui n’est pas au bout de ses peines…).

Envies fréquentes d’uriner.

Il va malheureusement falloir vous y faire, car ce désagrément va se prolonger et s’amplifier durant toute la durée de la grossesse. Les toilettes vont vous sembler de plus en plus familiers, entre nausées et envies pressantes, mais c’est pour la bonne cause !

Crampes abdominales.

Souvent associées au syndrome prémenstruel, les crampes abdominales peuvent être trompeuses. En effet, elles sont parfois signe de l’étirement de votre utérus qui se prépare à accueillir le bébé. Mieux vaut donc ne pas prendre ce signe à la légère.
La baisse de tension et de la glycémie provoquée par la grossesse peut déclencher des malaises, voire même des évanouissements. Pour pallier à cela, il est important de bien se nourrir, de s’hydrater et de se reposer dès que vous en avez l’occasion. Votre corps a une lourde tache à accomplir, alors donnez-lui toutes les ressources nécessaires pour qu’il puisse mener au mieux sa mission !

Mal de dos.

Le mal de dos, notamment au niveau des lombaires, peut être un des signes qui annoncent que vous pouvez être enceinte. En effet, le desserrement des ligaments provoqué par votre prise de poids et votre changement de posture peut entrainer des douleurs dorsales, qui ne vont malheureusement pas s’estomper au fil des mois !