Comment choisir son test de grossesse ?
Notez ce post

Vous pensez  être enceinte ? Vous voulez vous assurer de cette bonne nouvelle ?

Vous souhaitez avoir un résultat fiable. Mais, comment choisir votre test de grossesse ?

Deux sortes de tests existent : le test en pharmacie ou celui réalisé en laboratoire.

Le test de grossesse en pharmacie

Au regard de la législation française, seules les pharmacies sont autorisées à vendre des tests de grossesse. Ils sont dorénavant en libre accès près du comptoir du pharmacien, une nouveauté depuis août 2011.

Ce produit d’autodiagnostic décèle dans les urines l’existence de l’hormone de grossesse dénommée HCG (Human Chorionic Gonadotrophine). Elle provient de l’œuf se fixant dans l’utérus. Le test de grossesse donne un résultat dès le premier jour de l’absence des règles, voire trois jours avant pour les produits les plus performants.

test de grossesse

Comment utilise-t-on ce test ?

Le test se réalise sur les premières urines du matin. Ces dernières sont concentrées et comprennent donc un taux plus important d’HCG. Trempez la languette dans l’urine collectée dans un verre ou placez-la sous le jet d’urine. Respectez le temps d’attente mentionné pour voir s’afficher votre réponse.

Selon le produit choisi, une couleur, deux traits, une croix, un affichage digital « Enceinte » ou « Pas enceinte » et même le nombre de semaines de la grossesse apparaissent.

La fameuse hormone HCG est sécrétée 8 jours après la fécondation, et ce tout au long de la grossesse. Sa présence est donc de plus en plus importante dans le corps. Plus on attend pour réaliser l’autotest, plus le résultat est certain.

Les tests de grossesse sont fiables à 99 %. Ces produits sont bien entendu à usage unique. Dans tous les cas, lisez bien la notice avant de procéder à ce contrôle.

Comment reconnaître un test sérieux ?

Il existe foison de tests de grossesse vendus chez votre pharmacien. Achetez un test de grossesse portant la norme CE. Évitez de vous le procurer sur Internet, notamment parce que ces produits ne supportent pas les écarts de température. Rien ne vous prouve que la température nécessaire au bon fonctionnement du diagnostic ait été respectée.

Les tests les plus fiables sont ceux pouvant identifier 40 à 50 UI (Unité Internationale) d’hormones HCG par litre d’urine. Pour un test dit précoce, il faut 25 UI d’HCG. Certains produits détectent une conception seulement à 100 UI d’ HCG par litre.

Vous payerez votre test aux alentours de 3 à 15 euros l’unité selon les marques et les fonctionnalités choisies. Il n’est pas remboursable par la sécurité sociale.

Vous noterez que cet autotest se périme, puisqu’il se conserve entre 12 et 24 mois.

Il est préférable de doubler ce résultat avec une prise de sang en laboratoire compte tenu des faux négatifs arrivant parfois pour les grossesses très récentes.

Le test de grossesse en laboratoire

Le test de grossesse en laboratoire d’analyses médicales consiste en une prise de sang. Comme l’autodiagnostic en pharmacie, il se base sur l’existence de l’hormone HCG.

Cette hormone de grossesse est détectée et dosée afin de s’assurer de la fécondation. Grâce aux taux d’HCG, vous aurez connaissance de l’âge de la grossesse. L’hormone HCG se décèle à compter du 9e jour suivant l’ovulation, si l’œuf s’accroche à la paroi utérine. La prise de sang peut être effectuée à tout moment dans la journée, sans être à jeun.

La prise de sang est fiable à 100 %.

Demandez à votre généraliste ou à votre gynécologue une prescription médicale pour effectuer une prise de sang en laboratoire. Cet acte vous est remboursé par la sécurité sociale. Vous pouvez faire pratiquer ce test sans ordonnance, mais il ne vous sera pas remboursé.

Après lecture de notre article, pour quel test de grossesse opteriez-vous en premier lieu ?