Vous attendez un bébé et vous vous interrogez sur votre prise de poids. Est-elle normale ? Combien de kilos peut-on prendre durant une grossesse ? Le poids doit-il être pris de manière régulière ? Quelles sont les incidences sur votre balance si vous êtes dans une situation spécifique ?

Nous apportons des réponses claires à vos questions.

La prise de poids d’une femme enceinte, en pratique

Votre gynécologue est intransigeant avec vous : vous ne devez pas trop forcir. Le surpoids peut engendrer des problèmes de santé pour vous (hypertension, pré-éclampsie…) et votre bébé.

Les femmes n’ont, cependant, pas toute la même physiologie. La prise de poids se détermine donc par rapport à votre poids de départ.

Les gynécologues recommandent de prendre entre 9 et 12 kilos durant la grossesse. Ils sont nécessaires pour la gestation et le bon développement du bébé.

Comment sont répartis ces kilos ?

Enceinte et prise de poids

Le bébé pèse entre 3 et 4 kilos. L’utérus peut prendre jusqu’à 1500 grammes et le placenta 500 grammes. L’enfant est entouré de 1000 à 1500 grammes de liquide amniotique. Votre volume sanguin est entre 1000 et 1500 grammes. Vos seins peuvent atteindre les 900 grammes.

Les kilos additionnels sont composés de réserves de graisse. Pour une femme mince, elles constituent des besoins naturels nécessaires à la grossesse. L’organisme des femmes fortes peut ne pas ressentir ce besoin.

Faites le point avec votre médecin. Il vous apporte des conseils sur votre poids en fonction de votre corpulence.

L’importance d’une prise de poids régulière

L’augmentation de votre poids doit être constante. Vous devez grossir graduellement pendant toute la grossesse. N’ayez pas des résultats de balance en dents de scie.

Votre gynécologue vous conseille et délimite votre poids normal de grossesse.

Votre prise de poids par trimestre

Premier trimestre

En début de grossesse, vous prenez 1 kilo mensuel. Si vous êtes sujette aux nausées et aux vomissements, votre poids reste stable ou vous en perdez. Veillez à boire beaucoup. Cette situation est en principe sans conséquence sur le bébé. Parlez-en tout de même au corps médical qui vous suit.

Second trimestre

Vous êtes en meilleure forme. Les nausées s’éloignent. Vous gagnez 1,5 kilo par mois.

Troisième trimestre

À cette période, vous engrangez plus de poids pour votre bébé qui termine son développement. Vous vous reposez plus et bougez moins, ce qui favorise les rondeurs.

Votre balance et les situations particulières

Vous êtes en surpoids

Il est possible de contrôler une prise de poids rapide. Soyez tout de même vigilante pour écarter l’hypertension et le diabète gestationnel, mais aussi des soucis pour votre enfant devenu gros et nécessitant une césarienne. 9 kilos en plus sont envisageables pour un indice de masse corporelle supérieure à 25.

Vous êtes trop mince

Gardez à l’esprit que les bons nutriments que vous ingérez sont destinés directement à votre petit. Votre corps est ainsi victime de carences, pouvant malmener votre grossesse. Votre médecin vous épaulera en vous donnant des compléments alimentaires. 20 kilos peuvent être pris si vous êtes maigre (indice de masse corporelle inférieure à 19).

Vous attendez des jumeaux

Durant le premier trimestre, la prise de poids normale est similaire à celle des autres parturientes. Par la suite, une maman avec un indice de masse corporelle standard prend 15 à 20 kilos. Vous faites l’objet d’une surveillance médicale obligatoire.

La normalité est donc de prendre le poids nécessaire à vous-même et à votre enfant. Une alimentation saine vous aidera à bien vivre votre grossesse. Consultez le guide de l’Institut National de la Prévention et de l’Éducation pour la Santé (INPES) consacrée à la nutrition de la femme enceinte.