Nombreux sont les parents à ne pas avoir la patience d’attendre l’arrivée de leur enfant pour vouloir le prendre dans leurs bras et le toucher. La start up Embryo 3D a trouvé la solution pour leur permettre de bénéficier d’un procédé ingénieux en matière de 3D. Les futurs parents qui le souhaitent peuvent ainsi obtenir une sculpture du fœtus et donc de leur futur enfant à partir d’une modélisation en réalité virtuelle et d’une échographie en 3 dimensions. Si ce procédé est déjà connu aux Etats-Unis avec un ancien projet baptisé « 3D Babies », l’entreprise russe est allée encore plus loin en permettant aux parents de voir et de toucher leur futur enfant avant même sa naissance. Zoom sur cette technique en 3D qui ravira de nombreux parents.

3d illustration médicale précise d'un foetus humain - semaine 27

Futurs parents : une expérience inédite grâce aux technologies 3D

La 3D est souvent un domaine méconnu qui laisse place à de nombreuses expectatives et autres rumeurs. Autrement nommée stéréoscopie, la 3 dimension sert à désigner toutes les techniques permettant d’enregistrer une somme plus ou moins importante d’informations visuelles en trois dimensions. Cette technologie permet également de provoquer une impression de profondeur, caractéristique de la 3D. C’est cela qui rend le procédé si réaliste et intéressant pour de nombreuses personnes.
Les avancées technologiques permettent aujourd’hui d’aller plus loin que de simples techniques trompe-l’œil, pour créer une réelle illusion de profondeur et de relief. Nombreuses ont été les entreprises à se saisir de cette opportunité pour développer des solutions à l’égard des parents désireux de mieux connaître leur bébé avant l’accouchement. En faisant appel à certaines technologies 3D, à l’instar de la réalité virtuelle et les scanners, les parents ont eu de plus en plus la possibilité de vivre une expérience hors-du-commun en pouvant toucher leur bébé avant sa naissance. Le scanner allie à la fois la résonance magnétique et les ultrasons pour créer différents segments du fœtus et de l’utérus de la mère. Le médecin réalise ensuite la construction en 3D du modèle du bébé, qui pourra par la suite s’imprimer également en 3D ou bien être visualisable facilement avec un casque de réalité virtuelle.
Plusieurs mois avant sa naissance, l’enfant fait déjà partie intégrante de l’univers de ses parents. Cette technologie est par exemple très répandue au Brésil et se développe en France. Cela permet aux parents concernés de vivre une rencontre unique avant l’heure avec leur futur enfant.
Il est à noter que cette technologie combinant la réalité virtuelle et la 3D peut aussi se compléter par une technique consistant à enregistrer le rythme cardiaque du bébé. L’objectif est double : permettre aux parents de nouer un lien fort avec leur enfant en leur offrant l’opportunité d’entendre le rythme cardiaque de leur futur enfant (ce qui rend alors les choses bien plus réelles et concrètes) tout en permettant aux médecins d’anticiper tout risque de malformation cardiaque.

Une sculpture du fœtus intra-utérin plus vraie que nature

Vous souhaitez immortaliser votre grossesse ? Embryo 3D propose aux parents qui le souhaitent de réaliser une sculpture en plâtre ou bien en plastique selon leurs envies. Cette création est enveloppée d’une couche en argent ou en plaqué or. Différents procédés sont utilisés pour permettre de rendre cette technologie unique en son genre. Ainsi, la start-up fait appel à la fois aux techniques d’impression et d’échographie en 3D et utilise la réalité virtuelle pour rendre le tout vraiment réaliste. Des échographies déjà réalisées du futur enfant peuvent aussi servir pour la construction du modèle du fœtus.
L’objectif est double : il permet aux parents de pouvoir voir leur bébé avant sa naissance tout en se rendant compte en amont de son état de santé. Ainsi, cette technique permettrait de visualiser l’enfant à naître et de distinguer les éventuelles malformations ou maladies du futur enfant.
Utilisant à la fois les techniques 3D et d’immersion dans la réalité virtuelle, le modèle obtenu est particulièrement réaliste en comparaison avec un simple modèle obtenu à partir de l’échographie 3D. Le résultat est beaucoup plus net et saisissant de réalisme. Cette haute qualité permet aussi d’améliorer l’analyse et la compréhension des différents éléments de l’anatomie du fœtus. On estime qu’à terme cette technologie pourra aussi être utilisée à des fins éducatives.

Obtenez une reproduction miniature de votre fœtus pour 1000 €

L’entreprise Embryo 3D n’est pas la seule à se pencher sur cette avancée et à proposer ce service. En effet, les futurs parents qui désirent obtenir un modèle de leur fœtus en 3D peuvent faire appel à la clinique Parkside Hiroo, qui se situe à Tokyo. En partenariat professionnel avec Fasotec, startup japonaise spécialisée dans l’ingénierie, cette entreprise vous propose de repartir avec une reproduction particulièrement fidèle de votre fœtus en taille miniature. Cela vous coûtera 1000 € à peu près (soit 100 000 yens). La reproduction vous est livrée dans un petit coffret à bijoux, ce qui en fait un objet décoratif unique et un chef d’œuvre à lui seul. Le fœtus est sculpté avec une grande précision par des professionnels, dans une résine blanche. Le ventre de la mère est lui-même sculpté dans une résine quant à elle transparente. Le fœtus, qui mesure environ 6 cm de large pour 9 cm de hauteur, est intégré en sculpture dans le ventre de la mère, pour encore plus de réalisme.
Si vous souhaitez obtenir cette création pour immortaliser votre grossesse, vous devrez vous rendre à la clinique située à Tokyo et réaliser un IRM, utilisé comme base pour l’impression de fin. Certaines voix se sont néanmoins soulevées pour dénoncer ce procédé. Les échographies 3D pourraient en effet constituer un risque, tant pour la mère que pour l’enfant à naître, du fait notamment des ultrasons provoqués in-utéro.
Bien que ce service se développe de plus en plus aujourd’hui, il n’est pas encore généralisé, notamment du fait de son prix élevé ainsi que des tests qu’il reste à réaliser afin de s’assurer de la non mise en danger de la santé de la mère et de l’enfant à naître.

L’impression 3D du fœtus au service des médecins

Du côté médical, cette technologie est intéressante puisqu’elle permet aux professionnels de santé de pouvoir suivre plus attentivement la grossesse de la future mère. Les médecins pourront ainsi visualiser le bébé et suivre son évolution. Grâce à cette nouvelle expérience, ils pourront par exemple diagnostiquer certains problèmes rencontrés par l’enfant avant sa naissance, comme des difficultés respiratoires.
Grâce à ce procédé, les images obtenues du fœtus sont parfaitement claires et nettes et ont une qualité nettement supérieure à celles obtenues par le biais de l’IRM et de l’échographie. Les médecins peuvent ainsi mieux visualiser le développement de l’enfant et sa morphologie puisqu’ils sont en possession de toutes les données indispensables pour analyser la structure interne du fœtus. Grâce à ces techniques, ils ont la capacité de mieux partager les informations obtenues, ce qui est un réel avantage d’un point de vue médical. Au Brésil, cette méthode a déjà permis de mettre en lumière les anomalies d’un fœtus et d’agir en conséquence. Forte de son développement, cette méthode pourrait être utilisée en radiologie et dans le monde entier. L’impression 3D a donc été fructueux, tant pour les futurs parents que du côté du corps médical.

Impression 3D du fœtus : un procédé qui ne fait pas l’unanimité

Bien que cette technologie recueille l’engouement de très nombreux parents qui voient là l’occasion rêvée de pouvoir toucher et voir leur futur enfant, certains y voient une technique dérangeante, voire même glauque. D’autres considèrent également qu’il peut paraître étrange d’exposer dans son intérieur la sculpture d’un fœtus, en métal ou en plastique par exemple, d’autant plus qu’il est présenté tantôt sur une main, intégré au ventre de la mère ou dans une boîte à bijoux. En outre, le fœtus n’est par définition pas vraiment développé et n’a pas d’expression faciale à proprement parler.
Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une technique unique en son genre qui ravira de nombreux futurs parents. C’est notamment le cas de ceux qui ont perdu leur enfant après une fausse couche par exemple. Pour ces derniers, l’impression 3D du fœtus pourrait être considérée comme un outil aidant au deuil. En fonction du vécu de chacun et des envies des futurs parents, la perception de cette technologie est donc totalement différente.
Pour autant, l’impression 3D du fœtus revêt des avantages non négligeables qu’il convient de mettre en relief :

    • il permet aux parents aveugles de se reconnecter avec leur enfant et d’aller plus loin que les simples radiographies réalisées par le médecin. Le toucher revêt ici tout son sens
    • il sert de base aux médecins pour déceler d’éventuelles anomalies et malformations chez l’enfant à naître
    • il permet d’obtenir des images beaucoup plus nettes et claires que celles notamment obtenues par IRM
    • il est un allié indispensable pour certains parents qui veulent pouvoir toucher leur futur enfant tout en prenant vraiment conscience de la beauté de cette future naissance

il associe de nombreuses techniques et se positionne ainsi comme le signe de l’évolution des technologies, que ce soit dans le 3D comme en matière de réalité virtuelle.