Etre géniteur et être père, ce sont deux choses différentes. Que vous soyez déjà parent, à la recherche d’un père pour votre enfant, d’un co-parent ou d’un donneur de sperme, ou que vous soyez vous-même donneur de sperme et/ou papa, vous vous posez peut-être des questions sur la différence entre géniteur et père. Vous vous interrogez éventuellement sur la place du père non biologique dans la famille. L’occasion pour nous de revenir sur la différence entre ces deux notions, et ce qu’est, au fond, être père.

Père et géniteur, deux notions différentes

Selon le dictionnaire Larousse, le géniteur est « le père physiologique » (par opposition au père légal). C’est la « personne qui engendre quelqu’un ».

Père et géniteur : est-ce la même chose?

Selon ce même dictionnaire, le père est « l’homme qui a engendré ou qui a adopté un ou plusieurs enfants ». C’est aussi « l’homme qui agit en père », qu’il soit le père biologique ou non, que l’enfant ait été adopté ou non. On peut par exemple agir en père avec une nièce ou un enfant adopté.
En outre, dans une famille coparentale composée d’un couple d’hommes et d’un couple de femmes, seuls deux des parents sont génétiquement liés à l’enfant. Cependant, l’enfant a deux papas et deux mamans. Deux parents biologiques et deux qui ne le sont pas mais qui jouent un rôle tout autant important dans la vie de leur enfant.
Etre père, c’est donc bien plus qu’une question de gènes. C’est élever son enfant, être là pour lui ou elle. C’est protéger, éduquer, choyer, conseiller, nourrir, border. C’est celui qui reste debout toute la nuit quand l’enfant est malade, celui qui change les couches et lui raconte des histoires avant d’aller se coucher, celui qui l’accompagne à l’école.

Quand père et géniteur ne sont pas la même personne

Géniteur et père peuvent être une seule et même personne. Mais ce n’est pas toujours le cas. Il peut s’agir de deux personnes bien distinctes, par exemple en cas de remariage ou d’adoption.
De plus, quand un couple hétéro reçoit un don de sperme car le partenaire masculin est infertile, le père est celui qui élève l’enfant. Le donneur de sperme est quant à lui le géniteur, celui qui a apporté le matériel génétique.
Si une femme célibataire ou un couple de femmes a recours à un don de sperme pour tomber enceinte, l’enfant aura un géniteur mais pas de père. Le géniteur peut également être celui avec lequel la mère a eu le rapport sexuel à l’origine de la grossesse, sans qu’il prenne ensuite part à l’éducation de l’enfant. Par contre, si une femme décide d’avoir un enfant en coparentalité avec un homme célibataire, celui-ci sera à la fois le père biologique (géniteur) et affectif.

Le cas des familles homoparentales ou coparentales

Dans le cas des familles homoparentales, une autre notion s’élève : celle du parent social. Ce dernier est le compagnon du parent biologique. Il n’est pas lié à l’enfant par un lien de filiation mais agit en tant que père.
Aujourd’hui, il arrive souvent que le parent social ne soit pas reconnu par la loi comme étant le père de l’enfant. Par exemple, dans le cas d’une coparentalité entre un couple d’hommes et un couple de femmes, deux des parents ne sont parfois pas reconnus. Pères et mères mais non géniteurs ou génitrices, ces parents n’ont légalement ni droits ni devoirs vis à vis de leur(s) enfant(s).

A la recherche d’un géniteur ou d’un père, pas la même démarche

Si vous êtes une femme célibataire, un couple infertile ou un couple homosexuel et vous souhaitez fonder votre famille, il est important avant de commencer vos recherches de vous poser les bonnes questions : cherchez-vous un géniteur ou un père pour votre futur enfant ? Qu’attendez-vous du géniteur/père ?
En effet, selon que vous cherchiez un géniteur ou un père, votre recherche ne prendra pas la même direction. Si vous cherchez un géniteur, c’est-à-dire une personne qui vous aidera à concevoir mais n’aura aucun rôle dans la vie de l’enfant, cherchez un donneur de sperme. A noter en France, le don doit être anonyme et gratuit et s’effectuer dans un CECOS. Un donneur de sperme anonyme n’aura donc aucun contact avec l’enfant issu du don.
En revanche, si vous voulez un père pour votre enfant, c’est-à-dire un homme qui jouera un rôle dans la vie de l’enfant, s’en occupera, l’aimera et le chérira, cherchez plutôt un co-parent. Les décisions concernant l’enfant seront prises conjointement et les co-parents auront chacun un rôle actif. A la fois géniteur et père, votre co-parent partage la garde avec vous et possède les mêmes droits et responsabilités vis-à-vis de l’enfant.

Avez-vous apprécié l'article?


4.2(84%) 5 votes(s)

327 Likes
Partager:


1 Commentaire

  1. Nora
    14/01/2021

    Cet article est très très bien écrit
    Très bonnes explications
    J’apprécie beaucoup😊

Leave a Reply to Nora

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>