Lorsqu’on parle de don de sperme, on entend par là une pratique qui consiste à donner de manière gratuite ou rémunérée afin qu’une personne désireuse d’avoir un enfant puisse s’en servir pour concevoir, notamment par insémination artificielle.

Un CECOS est un Centre d’Etude de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Ces centres recueillent notamment les spermatozoïdes, dans le but de les conserver et de préserver la fertilité d’une personne, ou pour répondre aux demandes de PMA, Procréation Médicale Assistée. Encadrées par des lois bioéthiques, la conservation et / ou l’utilisation de ces gamètes sont gérées par des médecins qualifiés.

Qu’est-ce qu’un CECOS ?

Le CECOS est implanté dans un Centre Hospitalier Universitaire (CHU), par conséquent, il est constitué d’une équipe médicale, regroupant des médecins, des biologistes, des psychologues, des généticiens, etc. En son sein, il possède une plate-forme de cryobiologie spécialisée. En France, il existe 23 CECOS, répartis sur tout le territoire. Chaque CECOS travaille en étroite collaboration avec un centre de recherche et de traitement de l’infertilité, mais aussi avec des services de traitement des cancers.

A quoi sert-il ?

Grâce au CECOS, les couples ayant des problèmes de stérilité peuvent fonder une famille, en faisant appel à la procréation par don. Il s’agit d’un don de spermatozoïdes, d’ovocytes ou d’embryons. C’est le centre lui-même qui se charge de la gestion de ces dons. Autrement, des personnes souffrant d’une maladie grave, comme un cancer, et nécessitant un traitement pouvant présenter un risque pour la fertilité, peuvent faire appel au CECOS. Dans ce cas, les gamètes ou les embryons peuvent être congelés, afin d’optimiser les chances pour une PMA future. En plus de la réalisation, le CECOS joue un rôle essentiel dans l’accompagnement et le soutien des couples, ayant recours à une PMA avec don de sperme.

Comprendre les procédures du don de sperme en France

Bien que le don de sperme existe depuis plusieurs décennies en France (dans les années 70), il est très réglementé et nécessite de faire appel à des CECOS (centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme humain), qui sont comme des banques de sperme. Et pour cause, en France, bien que le don de sperme soit anonyme et gratuit, le sperme est étudié et contrôlé afin de s’assurer de sa qualité, puis congelé et conservé pour une future utilisation. De plus, tout le monde ne peut pas avoir recours à un don de sperme. En effet, il faut que le conjoint soit stérile, ait un pouvoir de fécondation faible, ait une anomalie génétique ou une maladie grave, incurable. Pour demander un don de sperme en France, le couple doit être examiné par de nombreux spécialistes du CECOS (généticien, psychiatre, biologiste…). A l’issu de cet examen, l’accord sera ou non validé. En cas d’accord, le couple est averti par courrier par le CECOS qui leur adresse également une attestation dans laquelle le couple doit donner son consentement. Enfin, il ne restera plus qu’à rechercher l’échantillon de sperme qui conviendra le mieux aux caractéristiques du couple receveur. En France, la demande en don de sperme est grande et les procédures longues pour avoir un accord, à tel point que beaucoup de couples se tournent vers des solutions d’insémination artificielle à l’étranger.

Les solutions alternatives

Les solutions pour avoir un enfant diffèrent généralement en fonction du pays et du type de couple (couple hétérosexuel, couple homosexuel, personnes célibataires…). Avant de se tourner vers le don de sperme à l’étranger, il faut bien se renseigner sur la réglementation en cours. Dans certains pays tels que la Grande Bretagne, la loi autorise un enfant né par insémination de demander, lorsqu’il est majeur, à connaître l’identité de son père biologique. De nombreux pays interdisent l’anonymat (Allemagne, Pays Bas, Suède, Suisse…), dans certains pays comme l’Italie, il est même impossible pour des personnes célibataires d’avoir recours au don de sperme. Il faut donc bien se renseigner, car même si les procédures sont plus rapides, elles réservent parfois quelques surprises.