Certains aliments sont de nature à booster la fertilité et à améliorer le taux de fécondation. D’après une étude anglaise sérieuse, l’hormone du chocolat comporterait des bienfaits sur la fécondation. En effet, une étude menée par l’Imperial Collège à Londres révèle que le chocolat contient une hormone bien cachée qui permettrait d’améliorer les chances de concevoir un enfant. Voici une excellente nouvelle pour de nombreux couples qui souhaitent fonder une famille. Co-parents vous éclaire sur les bienfaits de cette hormone chocolat pour la fécondation.

Fertilité : le rôle des hormones

Vos hormones sont en quelque sorte le reflet de votre niveau de fertilité. En tout cas, cela est un élément qui permet de comprendre pourquoi certaines femmes ont du mal à concevoir un enfant. L’analyse hormonale est un examen particulier, mené sur de nombreuses femmes qui souhaitent débuter un traitement, dans le cadre d’une procréation médicalement assistée notamment. Cet examen permet de connaître la quantité d’ovules disponible ainsi que les chances de réussite face au traitement. Une analyse hormonale est également une aide précieuse pour connaître la réponse au traitement visant à stimuler l’ovaire de la patiente.
C’est par exemple le rôle de l’hormone « Bêta oestradiol » qui est majoritairement sécrétée par les ovaires de la femme et en partie seulement par les glandes surrénales. L’augmentation de ce type d’hormone induit une phase d’ovulation, permettent la conception d’un futur enfant. Le taux de cette hormone est un témoin du niveau de qualité de la sécrétion ovarienne chez la femme qui souhaite tomber enceinte.
Les hormones ont ainsi un rôle important à jouer dans le cadre du processus de fécondation et ils ne sont pas à prendre à la légère. C’est le cas du chocolat qui, en plus de posséder des propriétés anti-dépressives, anti-oxydantes et protectrices pour le cœur, aurait des bienfaits pour la fertilité et donc la fécondation. Cette hormone multiplierait les chances de tomber enceinte.

L’hormone chocolat : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que l’hormone chocolat et pourquoi est-elle si importante ? Egalement appelée « kisspeptine », l’hormone contenue dans le chocolat est naturellement produite par le corps humain. Découverte par des chercheurs américains dans les années 1990, cette hormone a depuis longtemps fait l’objet d’études tant elle est utile pour les femmes qui ont des difficultés à tomber enceintes. On la retrouve à l’état naturel dans le chocolat, ce qui ressort distinctement de l’étude scientifique menée à Londres. Cette hormone permet le déclenchement de la maturation des ovocytes, ce qui est utile pour favoriser les chances de la femme de tomber enceinte puisque de nature à augmenter le taux de fertilité. Dans un traitement par FIV, la kisspeptine est une hormone utilisée pour déclencher la bonne maturation des œufs.
A la suite de cette étude scientifique, une cinquantaine de patientes ont pu bénéficier des bienfaits de l’hormone chocolat. Il s’agit de patientes ayant subi une fécondation in vitro afin de concevoir un enfant. A la suite de l’examen, cette hormone a permis la mise au monde de 12 bébés. Une patiente a d’ailleurs révélé que le traitement par hormone du chocolat lui avait apporté une sensation de confort en comparaison avec les précédents traitements.
Aujourd’hui, le corps scientifique considère que les résultats de cette étude sont probants bien que non significatifs. En effet, l’étude a été menée sur un nombre trop restreint de patientes, bien que le résultat soit très intéressant et les issues prometteuses.

Un nouveau type de FIV basé sur l’hormone chocolat

Forts de ces résultats probants, les scientifiques ont pris la décision de mettre en place une nouvelle forme de fécondation in vitro (FIV) dont pourrait bénéficier toutes les femmes qui éprouvent des difficultés à concevoir un bébé. Cette nouvelle technique se base sur l’hormone chocolat qui améliorerait les chances pour ces femmes de pouvoir créer la vie. Il s’agit là d’un traitement qui n’a pas encore vu le jour et qui en est seulement à ses balbutiements. Pour autant, s’il aboutit il pourrait entraîner une petite révolution du côté des techniques aujourd’hui disponibles pour les femmes. Habituellement, les médecins utilisent la chorionique humaine pour traiter l’infertilité. L’utilisation de l’hormone chocolat serait une avancée vertigineuse pour celles qui souffrent de ne pas avoir d’enfant ou qui supportent mal leur traitement.
Moins contraignant que le traitement actuel et moins douloureux, ce nouveau traitement est un allié de taille pour les patientes. Ces dernières auront ainsi plus de possibilités de concevoir un enfant sans ressentir l’inconfort souvent rattaché aux techniques de fécondation in vitro. De la même manière, la FIV basée sur l’hormone chocolat réduirait fortement les risques de complications, notamment celui de faire une fausse couche.
Face à ces résultats il est donc recommandé de croquer dans un carré de chocolat noir. N’oubliez pas bien sûr de consommer d’autres aliments pour vous aider à tomber enceinte.

Femmes enceintes : les autres bienfaits du chocolat

Le chocolat est un aliment qui possède bien des atouts, notamment si vous êtes enceinte ou bien vous apprêtez à l’être. Consommé noir de préférence (et toujours avec modération), il sert de parfait en-cas durant la grossesse. Des chercheurs de l’Université de Yale ont démontré que les risques de pré-éclampsie (ou hypertension artérielle gravidique) baissaient de 69 % avec la consommation quotidienne d’un peu de chocolat noir. Cela s’explique par le fait que le chocolat noir contient un pourcentage élevé de théobromine protégeant la future mère et son enfant de ces risques liés à la grossesse. Privilégiez du chocolat très noir et à forte teneur en théobromine, donc le plus naturel possible et peu sucré.
D’autres raisons expliquent que le chocolat noir soit un aliment à favoriser pendant la grossesse :

    • il calme l’anxiété : un morceau de chocolat par jour vous aidera à vous sentir plus sereine. En 2009, des scientifiques ont mis en lumière le fait qu’un carré de chocolat consommé par jour pendant 15 jours permettait de faire diminuer le niveau de cortisol, ou hormone du stress
    • il réduit le risque de fausse couche : une étude américaine sérieuse, menée par l’Institut national des sciences de la santé environnementale, a révélé que celles qui consomment quotidiennement du chocolat noir ont 20 % de risque en moins de faire une fausse couche durant le premier trimestre de grossesse. La consommation de chocolat doit néanmoins être complétée par une alimentation saine et équilibrée, notamment avec des fruits et des légumes
    • il améliore votre santé et celle de votre enfant : du fait de sa haute teneur en flavonoïdes (antioxydants), le cacao est bon pour votre santé et celle de votre enfant à naître. Si vous en consommez un peu chaque jour, vous ressentirez rapidement la différence. Au niveau de votre santé, le chocolat améliorera votre santé cardiovasculaire, votre système immunitaire, améliorera votre humeur et maintiendra votre tension artérielle dans un équilibre satisfaisant
    • il aide à perdre ses kilos en trop : vos kilos de grossesse vous mènent la vie dure ? Les futures mamans souhaitant perdre sainement leurs kilos en trop seront ravies car le chocolat noir (non pas le chocolat au lait ou blanc) permet de perdre sainement ses kilos de grossesse tout en réduisant son cholestérol
    • il permet un meilleur développement du placenta ainsi qu’une croissance fœtale plus satisfaisante.