Outre l’alcool, le tabac et certains aliments déconseillés pendant la grossesse, les substances nocives se cachent aussi dans la salle de bain et la cuisine. La faute aux éléments chimiques présents dans ces produits qui passent dans le sang de la future maman et franchissent la barrière placentaire. Résultat, le fœtus en plein développement et vulnérable peut être atteint dangereusement.

Vernis à ongles, crèmes de jour, désinfectants, lessives et autres produits cosmétiques ou ménagers, découvrez quels sont les produits à bannir pendant la grossesse.

Les produits contenant du rétinol (vitamine A)

Consommée en trop grande quantité, la vitamine A peut-être toxique et provoquer des malformations chez le fœtus. Il est déconseillé aux femmes enceintes de prendre des suppléments et d’utiliser des produits cosmétiques qui contiennent du rétinol (vitamine A), notamment les crèmes antirides ou crèmes de jour.

Le maquillage et certains cosmétiques

La majorité des rouges à lèvres, des vernis à ongles et des fonds de teints contiennent des perturbateurs endocriniens. De nombreux produits d’hygiène comportent aussi des conservateurs dangereux pour la santé. Pesticides, bisphénol A, phtalates ou encore parabènes, ces substances chimiques, présentes notamment dans les cosmétiques, sont très dangereuses chez la femme enceinte et le fœtus.
Ces agents toxiques, qui parviennent à franchir la barrière du placenta, peuvent perturber le système hormonal, provoquer un retard de croissance ou des malformations génitales chez le fœtus.
On retrouve notamment les parabènes dans certaines crèmes, shampoings et gels douche. Attention également au triclosan, un antibactérien toxique présent dans certains dentifrices et banissez les déodorants avec de l’aluminium. Lisez aussi attentivement la liste d’ingrédients des crèmes solaires qui peuvent contenir des filtres chimiques. En règle générale, préférez les produits bio et naturels pendant la grossesse.

Les huiles essentielles

Largement reconnues pour leurs bienfaits multiples sur la santé et le bien-être, l’aromathérapie et les huiles essentielles ont de nombreux adeptes. Si cela est votre cas, il faudra faire bien attention pendant la grossesse. En effets, les huiles essentielles traversent la barrière placentaire et représentent un risque potentiel pour le fœtus en développement.

Une grande majorité d’entre elles est interdite pendant la grossesse, telles que l’huile essentielle de sauge officinale, de romarin, de menthe poivrée, d’eucalyptus mentholé, de de girofle ou encore de vétiver. Il en est de même à la naissance de bébé si vous avez décidé de donner le sein, mieux vaut les éviter. Il faudra attendre quelques mois avant de réutiliser vos huiles essentielles préférées. Faites également attention aux produits qui en contiennent, comme par exemple la crème dépilatoire.

Toutes les huiles essentielles ne sont pas à proscrire pour autant. L’essence de citron est excellente pour soulager les nausées du premier trimestre et celle de lavande aide à se détendre. Afin d’éviter tout risque, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Les colorations pour cheveux

Il est déconseillé de se colorer les cheveux pendant la grossesse et en particulier pendant le premier trimestre. Les colorations et les shampoings colorants peuvent contenir des sulfates et autres produits nocifs pour la santé du bébé. Optez plutôt pour des colorations sans ammoniaque ou bio et naturelles.

La cire chaude

L’épilation à la cire chaude est à éviter pendant la grossesse car elle peut provoquer une dilatation des vaisseaux sanguins et des problèmes veineux. Pour limiter les risques de varices et de jambes lourdes, mieux vaut utiliser un rasoir ou des bandes de cire froides.

Certains produits ménagers

Comme pour les cosmétiques, les produits ménagers peuvent contenir des perturbateurs endocriniens très néfastes pour la santé de la future maman et de son bébé. Il faut donc privilégier les produits sans agents chimiques toxiques, de préférence bio et écolabellisés. Non nocifs pour la santé, le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude sont également efficaces pour nettoyer la maison.

Certains médicaments

L’automédication n’est pas recommandée chez la femme enceinte. Certains médicaments comme l’aspirine peuvent provoquer des saignements au cours du premier trimestre. Demandez-vous toujours l’avis de votre médecin.