Quels peuvent être les sujets de dispute des futurs parents ?
Notez ce post

Ce n’est pas un scoop ! L’arrivée de bébé dans un couple est une révolution, entrainant changements, adaptabilité et découvertes d’un nouveau monde. Un être bien à vous, fruit de votre amour qui captera pour le reste de votre vie toute votre attention et votre bienveillance. Mais passer de deux à trois peut parfois s’avérer perturbant pour un couple entrainant quelques désaccords…
Bébé est en route et son arrivée entraine tout un tas de questions : décoration de la chambre, nom, éducation… À peine a-t-il pointé le bout de son nez sur l’échographe de votre gynécologue que déjà tout un parcours de vie se trace dans votre esprit ! Mais qu’en est-il de votre couple ? Ce changement soudain de vie peut s’avérer stressant et entraine parfois des disputes pour les futurs parents, dont voici les sujets les plus récurrents…

Jeune couple qui se dispute

Le prénom du bébé.

Difficile de se mettre d’accord sur un prénom tant le choix est vaste ! Modernes ou anciennes, à consonance étrangère ou bien française, les possibilités sont infinies ! Rajoutez à cela les deuxièmes, voire troisièmes prénoms, pour rendre hommage à votre grand-mère Lucienne et à son oncle Gérard, et vous obtenez des discussions sans fin sur l’éventualité d’un prénom ! Courage, vous allez bien finir par trouver un terrain d’entente, mais gardez à l’esprit que les récréations sont longues et que ces petits bambins regorgent d’imagination pour taquiner votre progéniture… Alors un petit coup de pouce ne lui ferait pas de mal !

La préparation matérielle.

C’est lorsque l’on se rend dans un magasin pour bébé la première fois que l’on réalise qu’avoir un enfant coute peut-être plus cher que d’acheter un appartement ! Plus sérieusement, les achats pour bébé peuvent être un moment de complicité pour le couple, qui se projette plus facilement dans leur futur rôle de parents, mais il peut aussi entrainer quelques désaccords. La couleur de la chambre, les fonctionnalités de la poussette, la nécessité ou non de certains achats… Tant de tentations malsaines qui pousseront inévitablement de futurs parents à la dispute. Mais en même temps, c’est tellement mignon…

Le planning prénatal.

Un des sujets de dispute les plus récurrents pour les futurs parents est le planning. Un rendez-vous chez le gynécologue manqué ou un retard au cours de préparation à l’accouchement peut vous attirer les foudres de Madame en quelques secondes, et ce avant même que vous ne vous soyez vus ! Rajoutez à cela les hormones, la frustration de ne pas avoir bu une goutte d’alcool pendant 6 mois et d’être limité dans les menus alimentaires, et vous avez un vague aperçu de ce que peut vous réserver une femme enceinte en colère… Pour éviter ce genre de situations, mettez-vous bien d’accord au préalable sur votre emploi du temps, notez-le dans votre calendrier et soyez présents un maximum !

Connaître ou non le sexe de bébé.

Connaître le sexe de bébé au plus tôt peut s’avérer pour certains une évidence. Mais pour d’autres, cela relève plus de la frustration. Imaginez ouvrir votre cadeau de Noël en juillet, puis le refermer en attendant décembre ! Encore une fois, cette décision se prend à deux et tout le monde doit jouer le jeu ! Bien sûr, dans l’hypothèse où vous préférez attendre, vous n’échapperez pas aux éternels «  C’est une fille ou un garçon ? ». Mais c’est un peu la rançon de la gloire pour les futures mamans ! Soyez patients vous y êtes presque !

Les beaux-parents.

Bien que le sujet de dispute des beaux parents ne soit pas exclusivement réservé aux futurs parents, il peut devenir récurent, voire étouffant si vous n’en parlez pas entre vous. Bon, soyons honnête, lorsque l’on dit «beaux-parents» cela inclut plus souvent belle-maman et son implication démesurée, que beau-papa qui ne demande qu’à profiter tranquillement de sa retraite. Une belle-mère qui projette déjà tout un tas d’activités sur votre progéniture, des conseils à n’en plus finir sur la préparation matérielle de son arrivée ou pire encore, des témoignages précis et bien glauque de son propre accouchement. Bref, tout un tas de réflexion dont on se passerait bien…
Quel que soit le sujet de dispute des futurs parents, gardez bien à l’esprit que l’important est de communiquer, et de verbaliser à son conjoint ses problèmes. Un bon exercice qui vous sera bénéfique pour la gestion des années à venir. Et bien sûr, même si bébé deviendra votre priorité, profitez de ces instants à deux pour vous retrouver et vivre comme il se doit cette nouvelle expérience !