Site de rencontre pour devenir parents
Notez ce post

La coparentalité, véritable choix ou choix par défaut ?

Beaucoup de femmes craignent encore d’avoir un enfant toute seule et craignent les réactions de leur famille, de leurs amis. Ces derniers ne manqueront pas d’insister sur la difficulté d’élever un enfant seul et leur conseilleront d’attendre de trouver l’amour de leur vie. Pourtant, la coparentalité n’est pas forcément un choix par défaut, c’est plus souvent qu’on ne croit un choix réel et assumé.

Je n’ai pas trouvé le futur père de mes enfants

Les femmes en parlent beaucoup et ce qui ressort de leurs conversations, c’est qu’elles n’ont pas trouvé l’homme qui leur convenait mais que leur horloge biologique tourne, ou encore que leur compagnon a déjà des enfants et n’en veut pas d’autres. Pour celles-ci, la coparentalité peut sembler un choix par défaut. En réalité, leur désir d’enfant est si grand qu’elles sont prêtes à tout tenter pour devenir enfin mère. C’est donc un véritable choix qui découle d’une réflexion mûrie, pas un choix par défaut ! L’engagement est trop grand pour qu’un tel terme soit employé.

J’ai décidé de faire ce bébé toute seule

Et puis, il y a celles pour qui la nature du choix n’est même pas discutable. « J’ai 39 ans, je me suis consacrée à ma carrière et aux autres, maintenant je ralentis et je vis la plus belle expérience de ma vie ». C’est un choix véritable et assumé : celui de concevoir et surtout d’élever un enfant toute seule.