La grossesse est un moment unique et inédit dans la vie d’une femme. C’est une période très riche en émotions mais aussi en angoisses et en inquiétudes pour la future maman. Si l’on fait un bébé à deux, il est aussi nécessaire d’impliquer le papa durant la grossesse. Que l’implication soit naturelle, encouragée ou trop importante, il est essentiel de ne pas exclure votre partenaire durant ces 9 mois.

Pourquoi impliquer le futur papa ?

Vous avez envie de vivre votre grossesse à fond et comprendre ce qu’il se passe dans votre corps, vous voulez suivre pas à pas l’évolution de votre bébé et faire au mieux afin que le petit être qui grandit en vous le fasse au mieux. Et votre compagnon a sûrement les mêmes envies que vous. Il est nécessaire d’impliquer le futur papa dans la grossesse car il fait partie intégrante de ce processus. Cela lui permet de prendre conscience dès les premiers mois de grossesse de son rôle et de ses responsabilités. Et cela n’est pas toujours facile car si vous avez la chance de porter l’enfant dans votre ventre, votre partenaire est forcément moins proche physiquement du bébé. Il faut lui laisser de la place pour créer le lien avec son futur enfant.
Votre grossesse : l’investissement du futur papa

Comment investir le futur papa dans la grossesse ?

La grossesse permet à la future maman de faire connaissance avec le bébé qui grandit en elle au travers des signes et des sensations qu’elle sent et ressent. Cependant, le futur papa peut lui aussi apprendre à apprivoiser ces signes et les reconnaître. Cela passe par sa présence aux échographies, ce qui aide le père à vraiment réaliser l’existence de son futur enfant. Lui faire sentir le bébé lorsqu’il bouge dans votre ventre mais aussi participer aux achats de puériculture, au choix de la nounou ou aux taches administratives, ancrera résolument votre compagnon dans la grossesse. C’est apprendre à le responsabiliser en tant que père mais aussi vous soulager et continuer à faire des choses ensemble, malgré ce bébé qui grandit et qui prend de la place entre vous deux. Il faut aussi laisser de la place aux angoisses du futur papa et à ses questions. Si vous êtes forcément plus au fait de ce qu’il se passe dans votre corps, le papa a sûrement beaucoup de questions qu’il hésite parfois à poser. Laissez-le s’exprimer et donner son avis, sinon il risquerait de se sentir exclu. Vous êtes fusionnelle avec votre bébé mais il faut garder de la place pour le futur père, qui a lui aussi besoin de se sentir concerné par la grossesse pour mieux appréhender la naissance.

Le futur papa ne s’investit pas, que faire ?

Il arrive que naturellement, le futur papa ne s’investisse pas. Non pas qu’il ne se sente pas concerné, mais il a peut-être tout simplement peur d’interférer dans la relation que vous êtes en train de construire avec votre bébé. Il est peut-être aussi effrayé ou n’ose pas s’inclure dans la grossesse qui pour lui est un grand mystère. Peu importe la raison, il faut que le futur papa soit sur le même pied d’égalité que vous. Même si un futur papa peu investi dans la grossesse ne sera pas forcément un père complètement détaché de son enfant et de son éducation, il est bon qu’il fasse partie intégrante de la grossesse. Il vous faut trouver un équilibre. Aussi, s’il ne s’investit pas, n’hésitez pas à l’encourager et à lui parler de ce que vous ressentez, de ce qu’il se passe dans votre corps, de vos impressions et de vos envies.

Le futur papa m’étouffe, que faire ?

Au contraire, il arrive que le futur papa se trouve très concerné par la grossesse, voire trop concerné. Certains papas ressentent même des symptômes similaires à ceux de leur compagne enceinte : nausées, changements d’humeur… et le fameux syndrome de couvade. Aussi, il est bon de garder un équilibre sain entre les deux partenaires. Si le papa s’implique, c’est bien, mais s’il vous étouffe, c’est néfaste. Suivi de trop près des moindres signes de votre grossesse, tendance à vous considérer comme malade ou comportements asphyxiants ne vous aidera ni vous ni lui. Il sera bon alors de lui rappeler que chacun doit garder sa place et que vous devez tous les deux vivre la grossesse sans empiéter sur l’autre. Chacun doit s’épanouir durant la grossesse et trouver sa place dans cette nouvelle famille. Le tout est de trouver un équilibre sain, durable et qui rende tout le monde heureux.