Guide sur l’ovulation


L’ovulation est un moment clé du cycle menstruel pour une femme. S’il n’est pas détectable symptomatiquement, qu’on ne peut pas à proprement parler le ressentir, c’est une période de quelques jours très importante pour la reproduction. L’ovulation a généralement lieu au 14ème jour du cycle menstruel. C’est à ce moment que le follicule éclate et qu’il libère l’ovocyte mûri. L’ovulation est donc un phénomène complexe qui suscite de nombreuses questions : comment calculer sa date d’ovulation ? Existe-t-il des tests d’ovulation ? À quoi correspond exactement ce phénomène ? Comment l’observer ?Autant de questions qui permettent de mieux comprendre le corps de la femme et le phénomène de fécondation et donc celui de reproduction.

cycle menstruel femme


Retour sur le cycle menstruel

Pour mieux comprendre l’ovulation, il faut tout d’abord comprend le cycle auquel appartient ce phénomène : le cycle menstruel. Il concerne les femmes pubères, c’est-à-dire en âge de procréer. Toutes les femmes qui ont leurs règles ont un cycle menstruel : des premières règles jusqu’à la ménopause. Ce cycle est défini par la science comme l’ensemble des manifestations physiologiques qui permettent à l’organisme féminin de se préparer à une éventuelle fécondation.

Le cycle féminin commence le 1er jour des règles et se termine le 1er jour des règles suivantes. Il est en moyenne composé de 28 jours… mais cela dépend de la régularité du cycle de chaque femme.Durant ce cycle, le corps de la femme œuvre à libérer un ovule dans le but qu’il soit fécondé par un spermatozoïde. C’est la muqueuse utérine, ou endomètre, qui fait le plus gros travail durant le cycle. En effet, cette muqueuse est responsable des règles lorsque l’ovule n’a pas été fécondé ; elle est alors éliminée par le corps. Ce sont les oestrogènes, hormones produits par les ovaires, qui permettent le développement de l’endomètre mais aussi la production d’ovules. Puis vient l’hormone de la progestérone qui augmente après l’ovulation et permet à l’endomètre de perdurer s’il y a eu fécondation.Le cycle menstruel est donc contrôlé par les hormones qui eux-mêmes sont produits par les ovaires. On considère que le cycle menstruel est un cycle car il revient chaque mois de manière identique. La connaissance du cycle menstruel permet l’étude des troubles des menstruations, des troubles de la fertilité ou encore la mise en œuvre de techniques de procréation médicalement assistée.

Les étapes du cycle menstruel

Si le cycle menstruel commence le 1er jour des règles, on considère que la première phase du cycle de la femme est la phase pré-ovulatoire. Lors de cette phase, l’endomètre augmente en épaisseur. Les ovaires ont produit des oestrogènes, qui permettent le développement de cet endomètre. L’endomètre est comme un nid, qui est construit dans l’utérus pour potentiellement accueillir un ovule fécondé. Il est la muqueuse interne de l’utérus. Le corps se prépare à accueillir un œuf fécondé pour qu’il y effectue correctement sa croissance. La phase pré-ovulatoire dure environ une dizaine de jours. Elle s’achève par l’ovulation au 14ème jour environ. Puis vient la phase post-ovulatoire qui dure environ 14 jours dans le cas d’un cycle régulier.

S’il n’y a pas eu fécondation, le taux d’hormones baisse brutalement et les règles se déclenchent. C’est la manifestation la plus visible du cycle menstruel de la femme. C’est la désagrégation progressive de la couche superficielle de l’endomètre. Commence dès lors un nouveau cycle. S’il y a eu fécondation, une hormone spécifique de grossesse est produite : l’HCG. Cet hormone est là pour maintenir la production des autres hormones et donc éviter la chute brutale qui entraînerait les règles. L’endomètre reste intact et le futur embryon peut alors s’installer.

L’ovulation : moment clé du cycle de la femme

L’ovulation est donc le moment clé et culminant du cycle de la femme. Il arrive au 14ème jour du cycle féminin et c’est à ce moment que l’ovaire expulse un ovule. L’ovule alors libéré est happé par la trompe de l’utérus. Il y attendra éventuellement un spermatozoïde pour former un œuf. Aussi, il est très intéressant pour une femme de connaître sa période d’ovulation. Cela lui permet de contrôler son cycle mais aussi de savoir à quelle période elle sera la plus fertile lorsqu’il y a désir d’enfant. La période de fertilité la plus propice à la fécondation ne dure pas seulement le jour de l’ovulation car l’ovule a une durée de vie de 12 à 24 heures. On estime qu’elle se situe entre 4 jours avant l’ovulation et 24 heures après celle-ci.

Comment calculer sa date d’ovulation?

Plusieurs techniques permettent de calculer sa date d’ovulation. La première est de surveiller sa courbe de température. Cette technique est aussi utilisée par certaines femmes comme contraceptif. La prise de la température matinale, au moment du lever, permet de détecter les variations de température qui se produisent après l’ovulation. Une fois l’ovule libéré, la température du corps augmente car l’ovaire secrète de la progestérone. Cette élévation de la température varie de 5 à 6 dixièmes de degré le lendemain de l’ovulation.

En prenant sa température tous les matins durant trois cycles, on peut alors savoir s’il y a ovulation et quand elle a lieu. L’ovulation se produit la veille du premier jour où l’on observe une hausse de température.
Il est aussi possible d’avoir recours à un test d’ovulation. Ces tests sont disponibles en pharmacie et détecte la présence d’hormones dans les urines puisque ce sont les hormones qui provoquent la libération de l’ovule. Si ce test permet de savoir quand a lieu l’ovulation, il ne faut pas attendre que le test soit positif pour avoir un rapport. Il ne faut pas oublier que les rapports les plus fécondants ont lieu avant l’ovulation. Aussi, il permet de connaître la période d’ovulation et d’adapter les rapports pour les prochains cycles.

Patience et minutie

S’il faut faire preuve de minutie pour connaître sa période d’ovulation, c’est aussi parce que ce phénomène ne s’accompagne quasiment d’aucun symptôme. Certaines femmes témoignent parfois de douleurs dans le bas-ventre au moment de l’ovulation, ou encore de sécrétions particulières et d’une humidification du vagin plus prononcée. Cependant, pour la plupart des femmes, l’ovulation n’a aucune conséquence symptomatique sur le corps. Il faut donc faire preuve de rigueur et s’y prendre à plusieurs fois pour comprendre son cycle. Une fois connue, la période d’ovulation permet de mieux maîtriser les envies de bébé. Mais attention, ces techniques qui permettent de mieux connaître sa période d’ovulation ne sont pas fiables à 100%, car on ne peut jamais vraiment maîtriser complètement son corps.

Forums

Nos belles histoires

Bonjour, Grâce à vous

j'ai pu rencontrer la personne avec qui nous avions eu un enfant ...

J'ai trouvé mon futur co-parent

grâce à votre site. Merci beaucoup. Ludivine

...
Je suis enceinte

et j'ai rencontré le papa de mon futur bébé sur le site. ...

Vous avez un très bon site.

je pense avoir trouver le futur papa :-) Nathalie

...

Lire toutes les histoires

Devenez Maman(s) ou Papa(s)

CRÉER MON PROFIL