Qu'attendez-vous du père/géniteur?

par celibH1 » 15 Juin 2014

Bonjour mesdames,

J'aimerais savoir ce que les mères attendent des hommes...
- Un physique?
- Une implication dans l'éducation de l'enfant? (soutien scolaire)
- Un soutien financier?
- Une réussite socio-économique? (un homme cadre sup avec une bonne épargne...)
- Une absence/distance?
Et au niveau de la conception, l'homme peut-il prendre plaisir? doit-il en donner?

par G-two-G » 18 Juin 2014

Bonjour,

Je ne me suis pas encore lancée à fond dans cette aventure de co-parentalité. Je suis encore en réflexion mais je crois que ce que j'attends de l'homme avec le géniteur...c'est qu'il soit un père!

Ça veut dire quoi? Qu'il puisse être présent dans la vie de son enfant: un physique agréable? ça peut être un plus, si mon baby peut avoir des bons gènes, je ne dis pas non. Soutien financier? pourquoi pas mais quoi qu'il arrive j'assume. Une réussite socio-économique? c'est encore un plus, culturellement ouvert c'est mieux. absence/distance? Je dirais présence: 1 fois par mois ou 3 fois par jour, ça se discute, c'est pas une décision solo.
Sinon, niveau conception, faut que le feeling passe.

par Luna000 » 20 Juin 2014

Je pense qu'une mère qui vient sur ce site veut tout d'abord un enfant.

Elle vient ici afin de trouver un homme qui sera déjà au courant de son projet car il veut la même chose. Personne n'est donc embarrassé, ce site est parfait pour sa :)

- Un physique.. surement. Un minimum en tout cas.
- Une implication dans l'éducation de l'enfant.. la plupart du temps la mère préférerait avoir l'enfant rien que pour elle, mais il est vrai qu'en échange de la vie un petit compromis peut être accepté, car une implication par un homme est toujours une bonne chose dans la vie d'un enfant.
- Un soutien financier.. je ne crois pas non, c'est dans le respect l'un de l'autre qu'on choisi ce site et qu'on se rencontre sur la même envie alors le plus important n'est pas l'argent une fois que le bébé sera là mais plutôt de le faire. Une fois ce petit bonheur arrivé, alors chacun est heureux et peux importe l'argent. La co-parentalité ce n'est pas le mariage !
- une réussite.. mais pourquoi faire ?!
- une absence.. c'est aussi le but de la co-parentalité, ne pas être accroché à quelqu'un, un co-parent n'est pas un maris.
- une distance.. pourquoi pas, la distance quand il est question d'enfant n'est pas forcement une mauvaise chose, lors des vacances ou weekends on doit seulement faire un peu de route, mais sa dépayse l'enfant et sa ne peut pas lui faire de mal :)
- au niveau du plaisir, je pense que lorsqu'il est question de co-parentalité que ce soit entre deux hétéros ou entre un/une homosexuel(le)s le mieux est de prendre du plaisir à la chose, et de faire en sorte d'en donner. C'est surement le mieux, de mon point de vue, car entre deux hétéros le plaisir ne ferait qu'aider à la conception (faire l'amour dans de bonnes conditions donne envie de recommencer ;) ), et entre un/une homosexuel(le) faire en sorte de donner du plaisir malgré la "différence" d'envies peut aider a faire passer ce cap, qui peut être très mal vécu pour certains.
Si vraiment un des deux futurs co-parents ne veulent pas de sexe ou pas de plaisir alors il faut en parler avant, ne pas rester évasif.

Merci :)

par fecond » 20 Juin 2014

Je dirais qu'à mon sens il peut y avoir 2 candidates Maman de Base :

(1) - Celle qui désire faire sa grossesse et avoir l'Enfant Seule ou pas, mais en tout cas sans aucun accompagnement du Géniteur qui a alors réalisé sa mission et disparaît à ce moment. La relation n'a de sens pour se poursuivre que dans la mesure où la Candidate Maman est en attente de Fécondation.

(2) -Celles qui souhaite une co-parentalité plus Proche, impliquant un Impact Affectif pour la Maman, le Bébé évidemment ; mais sans oublier le Papa !!!

Eh oui ! Le
Papa Nouvelle Génération !


C'est celui que l'on souhaiterait voir à un certain niveau social, ce qui peut être rassurant, du point de vue du futur.
Il partagerait le poids et les contraintes de la naissance, de l'éducation, du devenir de l'enfant et doit être compatible pour former une équipe soudée face à B B qui est un vrai Tigre !

Mieux vaut être au moins 2 !

Autour, de ces schémas évidemment simplistes par rapport à la vraie vie, chacun, nous nous situons, avec l'attente de découvrir des personnes ayant un registre compatible avec le notre.

Ainsi, pour conclure, j'aurais tendance à dire que chaque Future Maman, envisage donc l'individu qui lui semblera le plus à même de répondre à ses attentes toutes particulières grâce à des dialogues, une rencontre, un diner ; où la Candidate Maman voudra évaluer aussi finement que possible le potentiel du peut être Futur Etalon Reproducteur !

Messieurs, bombez le torse, BandeZ Vos Muscles, montrez vous sous votre meilleur jour, mais soyez aussi sensibles et sincères pour plaire à ces Dames !!!

A vos plumes !

par celibH1 » 29 Juin 2014

Merci pour vos avis...
N'hésitez pas à en rajouter...

par Henri1 » 15 Juil 2014

Bonsoir,


Issu d'une famille "traditionnelle", voici mon ressenti :

Un enfant peut-il se construire à côté d'une ombre ?

Un orphelin, je le pense car il aura toujours la famille du défunt à laquelle il pourra se référer ; mais un enfant conçu avec un père absent .... ????


J'ai eu l'occasion d'aider un couple dont le mari n'est pas en mesure de. ; ils ont maintenant deux enfants ; avec un père et une mère ; nous étions très proches ; pour la stabilité de la famille, je me suis totalement effacé ; je sais seulement qu'ils sont nés ; je me prends à rêver qu'ils sont de lui et que je n'ai fait que créer un terrain favorable.


Revenons au sujet : "inséminer" est donné à tous les types ; donner la vie, à un nombre bien plus restreint.

Donner la vie, c'est comme semer une graine, mais ensuite, il faut aider, guider la plante, et toutes ne sont pas capables d'assurer le quotidien seules ;

J'ai le cas dans mon entourage d'une jeune femme ayant eu un enfant après une rencontre sans lendemain ; au début, c'est amusant : un poupon vivant, mais le poupon est devenu tyrannique et lui en veut aujourd'hui (18 ans) de ne pas lui avoir donné de père !

Je comprends ces femmes qui veulent laisser un peu d'elles après elles sur cette terre, mais plutôt que risquer les regrets d'un enfant malheureux, pourquoi ne pas gâter un neveu, une nièce ?


A vous lire.



Henri

par cpnous » 18 Juil 2014

Je ne suis pas du tout d'accord avec Henri1. Il y a plein d'enfants malheureux, qui ont pourtant papa et maman à la maison tous les jours! Offrir des cadeaux n'est pas suffisant pour faire le bonheur d'un enfant!
Je pense qu'il faut plutôt faire tout son possible pour que le père soit présent dans la vie de l'enfant et non pas s'imaginer qu'il suffit de l'aimer ou de lui donner tout ce qu'il veut pour réussir son éducation. Ce n'est pas un objet qu'on s'offre, mais un individu qui demandera plus tard des comptes!
La présence du père n'est pas forcément physique. Il y a des métiers qui impliquent beaucoup d'absence, mais tant que le père sera une réalité pour la mère, il le sera pour l'enfant. Si la maman comprend que dénigrer le papa ou dénigrer les hommes revient à se dénigrer elle-même (puisque c'est elle qui a choisi ce papa pour faire l'enfant), elle s'en abstiendra et ce ne peut être que bénafique pour tout le monde!




Retourner vers Co-parentalité en France

Voulez-vous devenir Parents?

INSCRIVEZ VOUS