cherche femme hétéro 34 à 40 ans Paris-Montpellier-Réunion

    par Seb97475      .      09 Avr 2021

    Célibataire sans enfant, cherche femme célibataire entre 34 et 40 ans, sans enfant, pour co-parentalité voire vie commune, je partage ma vie entre les 3 régions du titre (Paris-Montpellier-Réunion), suis professeur agrégé, bien installé dans la vie. Je suis non fumeur, sérieux, 1m70 et poids normal. Profil identique recherché. N'hésitez pas à me contacter si vous correspondez à ma recherche. A bientôt !

    3 message Replies

    Célibataire sans enfant, cherche femme célibataire entre 34 et 40 ans, sans enfant, pour co-parentalité voire vie commune, je partage ma vie entre les 3 régions du titre (Paris-Montpellier-Réunion), suis professeur agrégé, bien installé dans la vie. Je suis non fumeur, sérieux, 1m70 et poids normal. Profil identique recherché. N'hésitez pas à me contacter si vous correspondez à ma recherche. A bientôt !

    Merci de me contacter uniquement si vous correspondez au profil ! Bonne recherche à tout le monde !

    Pour rappel, le profil de femme recherchée pour co-parente ou vie commune à définir ensemble = femme 34 à 40 ans, hétéro, sans enfants mais voulant un enfant rapidement, moins de 1m70, poids normal, en bonne santé, dans la vie active de préférence et indépendante, aimant voyager.

    Bonjour ,

    ton profil m’intéresse.
    J'ai 37 ans, je suis prof également.
    Je vis à Créteil mais j'ai envie de vivre dans le sud ou sur une ile ! Donc tes 3 situations géographiques me plaisent bien.
    J'aimerai avoir une famille et débuter assez vite.

    A bientot
    Anne laure



    Retourner vers Co-parentalité en France

    cron

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL