cherche future mère pour mon enfant dans la région bordelai

    par mikado33      .      02 Mar 2018

    Compliqué pour un homo d'avoir un enfant!
    Pour moi le désir d'enfant n'est pas venu naturellement.
    A plus de 40ans, je ressens désormais l'envie de construire un avenir plus serein par la transmission de valeurs à un enfant chéri.
    La co-parentalité me paraît être une bonne solution pour donner des repères féminins à l'enfant, sans avoir besoin d'être en couple avec la mère.
    Chacun de son côté mais ensemble pour partager l'éducation de l'enfant à équalité, et dans le respect de l'autre parent.
    Rencontrons nous pour échanger nos points de vue et savoir s'il y a suffisamment de feeling pour se lancer dans l'aventure de l'enfant ensemble.

    A très bientôt dans les environs de Bordeaux (idéalement moins d'1 heure de route..)

    0 message Replies

    Compliqué pour un homo d'avoir un enfant!
    Pour moi le désir d'enfant n'est pas venu naturellement.
    A plus de 40ans, je ressens désormais l'envie de construire un avenir plus serein par la transmission de valeurs à un enfant chéri.
    La co-parentalité me paraît être une bonne solution pour donner des repères féminins à l'enfant, sans avoir besoin d'être en couple avec la mère.
    Chacun de son côté mais ensemble pour partager l'éducation de l'enfant à équalité, et dans le respect de l'autre parent.
    Rencontrons nous pour échanger nos points de vue et savoir s'il y a suffisamment de feeling pour se lancer dans l'aventure de l'enfant ensemble.

    A très bientôt dans les environs de Bordeaux (idéalement moins d'1 heure de route..)


    Retourner vers Co-parentalité en France

    cron

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL