Coparentalité région toulousaine

    par cocci82      .      02 Juin 2013

    Jeune femme de 32 ans, 1m55, châtain, yeux noisettes cherche coparentalité :
    Ce n'est pas l'idée que je me faisais de la famille pour mon avenir mais le temps passe et j'envisage d'avoir un enfant.
    Je souhaite qu'il est un père et que celui-ci l'assume autant que moi. Donc même si il n'est pas issus d'une union amoureuse, j'aimerais qu'il soit aimé et élevé par ses deux parents.
    Je vous propose de discutuer avec moi pour voir comment nous pouvons envisager les choses.

    3 message Replies

    cocci82 on 02 Juin 2013

    Jeune femme de 32 ans, 1m55, châtain, yeux noisettes cherche coparentalité :
    Ce n'est pas l'idée que je me faisais de la famille pour mon avenir mais le temps passe et j'envisage d'avoir un enfant.
    Je souhaite qu'il est un père et que celui-ci l'assume autant que moi. Donc même si il n'est pas issus d'une union amoureuse, j'aimerais qu'il soit aimé et élevé par ses deux parents.
    Je vous propose de discutuer avec moi pour voir comment nous pouvons envisager les choses.

    Bonjour Cocci82

    Je partage ton point de vue sur l'idée de la famille.
    Avec mes 33 ans, je suis toujours seul et sans enfants, je souhaite devenir père.
    Peut-être pourrions discuter ensemble, je t'encourage à venir me parler et peut-être se rencontrer.
    Au plaisir de te lire
    Ludo

    Bonjour cooci82,
    Je suis intéressé par une rencontre, contactes moi.
    Ludo

    cocci82 on 18 Juil 2013

    Bonsoir,

    Je ne comprends pas bien le fonctionnement de ce site, désolée pour la réponse tardive.
    Comment faire pour communiquer?

    Je suis en région toulousaine.



    Retourner vers Co-parentalité en France

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL