Coprentalité sur Lyon

    par Nalikoli      .      09 Fév 2019

    Bonjour à tous, j'aimerais créer une coparentalité avec une femme vivant sur Lyon ou dans les environs. Dans un monde idéal, je vois cette coparentalité comme une relation bon copain afin de profiter de bons moments ensemble sans avoir nécessairement besoin de mettre un calendrier de garde ; mais aussi de pouvoir compter l'un sur l'autre en cas de besoin. Point important, j'ai beaucoup d'humour et je n'ai honte de rien, alors il faut qu'on soit un binôme à l'esprit ouvert, mais très ouvert, puisque j'adore faire rire et j'ai tendance à dire les choses un petit peu comme elles arrivent. Je ne suis pas super tonton Nico pour rien. N’hésitez pas à me contacter pour que nous échangions sur le sujet et au besoin se rencontrer. Au plaisir de coparentaliser.

    0 message Replies

    Nalikoli on 09 Fév 2019

    Bonjour à tous, j'aimerais créer une coparentalité avec une femme vivant sur Lyon ou dans les environs. Dans un monde idéal, je vois cette coparentalité comme une relation bon copain afin de profiter de bons moments ensemble sans avoir nécessairement besoin de mettre un calendrier de garde ; mais aussi de pouvoir compter l'un sur l'autre en cas de besoin. Point important, j'ai beaucoup d'humour et je n'ai honte de rien, alors il faut qu'on soit un binôme à l'esprit ouvert, mais très ouvert, puisque j'adore faire rire et j'ai tendance à dire les choses un petit peu comme elles arrivent. Je ne suis pas super tonton Nico pour rien. N’hésitez pas à me contacter pour que nous échangions sur le sujet et au besoin se rencontrer. Au plaisir de coparentaliser.


    Retourner vers Co-parentalité en France

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL