devenir mère en étant handicapée

    par sarahtul      .      13 Juil 2019

    bonsoir,

    je me présente, je m'appelle Sarah, j'ai 28 ans, je suis paraplégique depuis l'âge de 20 ans et je souhaite avoir un bébé.
    J'ai un physique assez particulier puisque, à part mon handicap qui m'oblige à utiliser un fauteuil roulant électrique pour le moindre déplacement du quotidien, je suis en surpoids (95 kg pour 1m60) bien que j'ai pu être opéré il y a 1 an et demi pour maigrir (opération by-pass gastrique) et j'ai des stigmates suite à la mauvaise utilisation des forceps par l'obstétricien qui a accouché ma mère. J'ai donc l’œil gauche, sa paupière et le front du même côté partiellement abîmés.
    De ce fait et de quelques autres un peu plus insignifiant, je ne trouve personne pour vivre le grand amour. C'est pour ça que je me tourne vers la coparentalité. Si je pouvais trouver quelqu'un qui m'apprécie assez pour fonder une famille basé sur le respect, l'affection et l'amour de notre enfant, je prends.
    J'ai toujours rêvée d'avoir des enfants métisses "café au lait" car je trouve que c'est le plus beau des mélanges donc je recherche un homme d'origine africaine ou antillaise, si possible français, prêt à m'accorder la chance et l'opportunité de prouver que être mère et handicapée n'est pas incompatible.

    merci

    3 message Replies

    sarahtul on 13 Juil 2019

    bonsoir,

    je me présente, je m'appelle Sarah, j'ai 28 ans, je suis paraplégique depuis l'âge de 20 ans et je souhaite avoir un bébé.
    J'ai un physique assez particulier puisque, à part mon handicap qui m'oblige à utiliser un fauteuil roulant électrique pour le moindre déplacement du quotidien, je suis en surpoids (95 kg pour 1m60) bien que j'ai pu être opéré il y a 1 an et demi pour maigrir (opération by-pass gastrique) et j'ai des stigmates suite à la mauvaise utilisation des forceps par l'obstétricien qui a accouché ma mère. J'ai donc l’œil gauche, sa paupière et le front du même côté partiellement abîmés.
    De ce fait et de quelques autres un peu plus insignifiant, je ne trouve personne pour vivre le grand amour. C'est pour ça que je me tourne vers la coparentalité. Si je pouvais trouver quelqu'un qui m'apprécie assez pour fonder une famille basé sur le respect, l'affection et l'amour de notre enfant, je prends.
    J'ai toujours rêvée d'avoir des enfants métisses "café au lait" car je trouve que c'est le plus beau des mélanges donc je recherche un homme d'origine africaine ou antillaise, si possible français, prêt à m'accorder la chance et l'opportunité de prouver que être mère et handicapée n'est pas incompatible.

    merci

    bonjour,

    Je suis intéressé mais uniquement des origines d'afrique du nord.

    Bonjour Sarah.
    Recherchant une comparentalité je suis tombé sur ton message et j'aimerais savoir si c'est toujours d'actualité ta recherche? Je suis partant.
    Biz.

    Bonjour Sarah.
    Je souhaiterais discuter avec toi si possible.



    Retourner vers Co-parentalité en France

    cron

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL