H44 - Coparentalité entre 66, 11 et 34

    par stef66      .      19 Fév 2017

    Homme célibataire, avec un réel et sincère désir de paternité..
    Ne souhaitant pas être un simple géniteur, ou une pièce rapportée destinée à s'occuper de son enfant uniquement 1 week-end sur 2 et la moitié des vacances, mais bien plus et surtout dans l'intérêt et les besoins du moment de l'enfant.
    Une certaine proximité sera donc un critère,si ce n'est important, en tous les cas, réfléchi.
    Propriétaire dans le 66, travaillant et vivant (85% de mon temps) à la frontière du 11 et du 34, souhaiterait réellement s'investir dans ce projet d'une vie.

    Dans l'attente de vous lire.
    Stéphane

    1 message Replies

    Homme célibataire, avec un réel et sincère désir de paternité..
    Ne souhaitant pas être un simple géniteur, ou une pièce rapportée destinée à s'occuper de son enfant uniquement 1 week-end sur 2 et la moitié des vacances, mais bien plus et surtout dans l'intérêt et les besoins du moment de l'enfant.
    Une certaine proximité sera donc un critère,si ce n'est important, en tous les cas, réfléchi.
    Propriétaire dans le 66, travaillant et vivant (85% de mon temps) à la frontière du 11 et du 34, souhaiterait réellement s'investir dans ce projet d'une vie.

    Dans l'attente de vous lire.
    Stéphane

    Bonjour Stéphane,
    je m'appelle Marie, j'ai bientôt 39 ans et souhaiterai avoir un enfant, mais je souhaite vraiment que le papa soit présent.
    Je suis actuellement en région parisienne mais étant prof je vais être mutée dans l'académie de Montpellier au mois de septembre ce qui nous rapprocherait (possibilité ensuite d'enseigner dans le 66, 11, 34, 30 et 48).
    Peux tu m'en dire un peu plus sur toi ?
    Au plaisir
    Marie



    Retourner vers Co-parentalité en France

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL