Mon petit coup de gueule

    par stef66      .      25 Sep 2016

    Bonjour,

    Je suis énormément investi dans la démarche de co-parentalité, et ce sur tous les sites de co-parentalité (pour ma part, j'en connais 2).

    Toutefois, je lis beaucoup de profils, (bien sur, principalement sur ma région) dans lesquels le désir parait être tout aussi fort aux vues des descriptions.

    Cela conforte dans le choix, toutefois, je ne comprends donc pas en quoi cela est finalement si compliqué d'investir un minimum d'argent (65€ sur 6 mois si je ne m'abuse), pour pouvoir rentrer en contact avec d'éventuels personnes motivées de la même façon.

    Inutile de dire que je n'ai aucun intérêt financier avec co-parents.fr, ni n'incite à prendre un abonnement, mais c'est un vrai questionnement.

    Voila, comme dit, c'était mon petit coup de gueule !! :)

    Stéphane

    8 message Replies

    stef66 on 25 Sep 2016

    Bonjour,

    Je suis énormément investi dans la démarche de co-parentalité, et ce sur tous les sites de co-parentalité (pour ma part, j'en connais 2).

    Toutefois, je lis beaucoup de profils, (bien sur, principalement sur ma région) dans lesquels le désir parait être tout aussi fort aux vues des descriptions.

    Cela conforte dans le choix, toutefois, je ne comprends donc pas en quoi cela est finalement si compliqué d'investir un minimum d'argent (65€ sur 6 mois si je ne m'abuse), pour pouvoir rentrer en contact avec d'éventuels personnes motivées de la même façon.

    Inutile de dire que je n'ai aucun intérêt financier avec co-parents.fr, ni n'incite à prendre un abonnement, mais c'est un vrai questionnement.

    Voila, comme dit, c'était mon petit coup de gueule !! :)

    Stéphane

    BZEL on 27 Oct 2016

    Bonjour!

    Tout à fait d'accord

    Mano59 on 15 Nov 2016

    Bonjour,

    Tout à fait d'accord avec vous.
    Sur 15 mails envoyés, un seul ouvert.....
    Si le désir de parentalité est réel, que représente quelques euros ?....

    Bonne journée.

    euzebe69 on 12 Déc 2016

    salut
    on peut se dire que celles qui répondent sont les plus motivées, que les autres ne sont que des spectatrices en attente du supposé prince charmant ayant de nombreuses pièces sonnantes et trébuchantes.............
    L'espoir fait vivre heureusement!

    Alexb on 04 Jan 2017

    Tout d'abord je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2017, qu'elle vous apporte le petit tant désiré ( ou au moins le coparent tant cherché). Je souhaitais dire Merci à stef66 pour son coup de gueule. Il m'a fait réfléchir. Je suis au début de ma démarche et j'avoue mettre inscrite sur le site début décembre, et mon abonnement vient juste d'être activé. Pour ma défense, je n'avais pas lu toutes les CGU est ignorais l'existence de l'abonnement. Ensuite, j'ai attendu le feu vert de mon médecin pour me lancer vraiment. Mais tu as tout à fait raison, si aujourd'hui on ne peut/veut pas payer un forfait, que ferons nous lorsque l'enfant sera. Cela coûtera beaucoup plus ( même s'il ne faut s'arrêter à cet aspect) . Et ce ne sera pas que pour 6 mois. D'une certaine façon, cela permet de faire le tri entre les personnes motivées ou pas. C'est un petit investissement pour l'avenir. J'espère que vous trouverez tous ce que vous êtes venu chercher sur ce site.

    lou973 on 13 Jan 2017

    Bonsoir,

    Je peux comprendre votre coup de gueule!!!
    Toutefois parfois on peut avoir la rage de payer un abonnement pour recevoir au final des propositions hors contrats (je vous laisse deviner lesquels).
    Je suis en train de me demander si ce n'est pas un site de rencontres ou de plan C. déguisé pour des mecs qui croient pouvoir s'engouffrer dans la faille du mal d'enfants...
    J'ai connu cela sur ce site il y a quelques années...
    Perso, j'ai payé pour un chemin de parentalité non pour rencontrer des partenaires sexuels ou des gros névrosés.
    Aussi je plaide haut et fort la cause des femmes qui préfèrent attendre et qui regardent doucement mais sûrement les drôles d'oiseaux qui peuvent passer par ce site à la recherche de je ne sais quoi d'autre qu'un vrai désir de devenir parent...
    Anyway, il faut s'armer de courage, croiser les doigts et être heureux et heureuses pour toutes celles et ceux qui font la bonne rencontre et un vrai chemin vers la parentalité...

    Leila on 31 Jan 2017

    J'ai ouvert pas mal de mail et j'ai rencontré 2 personnes, l'une avec qui d'emblée cela n'a pas collé et une qui finalement à abuser de mon désir d'enfant et m'a jeté dans même une explication. Je paye pour rencontrer quelqu'un de sérieux et pas pour ça. Finalement comment voulez-vous que l'on ai confiance dans ce cas. À ce propos, le profil c'est Louran, 51 ans et qui doit être bien plus âgé. Bravo pour le comportement. Méfiez-vous !

    stef66 on 20 Fév 2017

    Merci pour vos réponses.

    J'avais un peu pris de la distance avec la co-parentalité, sans pour autant l'avoir balayé d'un revers de main.
    Je suis encore inscrit jusqu'au 31/03/2017 et reprendrai surement un abonnement ensuite.. En espérant que la persévérance paye.. un jour..

    Merci pour vos témoignages et bonne chance à tous dans vos démarches (c'est bateau, mais sincère :) )

    Stéphane

    cyril60 on 20 Fév 2017

    Et bien oui il faut garder l'espoir qu il y ait des personnes de bonne volonté, femme et homme, car l'espoir fait vivre et la vie, celle que l'on offre est certainement la plus belle joie en ce monde....
    Alors que les chemins se croisent, et que le bonheur explose.... et peu importe les quelques euros, tant pis si le résultat n'arrive pas, il vaut mieux perdre un peu de sous que regretter de n'avoir rien fait non???? bonne chance!!!
    Cyril60



    Retourner vers Co-parentalité en France

    cron

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL