témoigner de votre démarche, vos questionnements

    par webmaster      .      30 Aoû 2020

    Bonjour,
    Je suis journaliste pour le magazine belge Moustique et je lance actuellement un article sur la co-parentalité. Pour en parler de manière la plus juste possible, je cherche le récit de personnes de toute nationalité, souhaitant devenir co-parents ou l’étant déjà.
    Si vous souhaitez témoigner de votre démarche, vos questionnements, vos peurs et vos joies dans cette expérience, envoyez moi un mail à [email protected], avant le mercredi 2 septembre. Nous pourrons alors convenir d’un rendez-vous téléphonique/Skype (ou même en réel si vous habitez en Belgique) afin de discuter.
    L’anonymat est possible, ainsi que la relecture du papier avant sa parution. Merci d’avance pour votre aide et votre confiance,
    Louise Tessier

    0 message Replies

    Bonjour,
    Je suis journaliste pour le magazine belge Moustique et je lance actuellement un article sur la co-parentalité. Pour en parler de manière la plus juste possible, je cherche le récit de personnes de toute nationalité, souhaitant devenir co-parents ou l’étant déjà.
    Si vous souhaitez témoigner de votre démarche, vos questionnements, vos peurs et vos joies dans cette expérience, envoyez moi un mail à [email protected], avant le mercredi 2 septembre. Nous pourrons alors convenir d’un rendez-vous téléphonique/Skype (ou même en réel si vous habitez en Belgique) afin de discuter.
    L’anonymat est possible, ainsi que la relecture du papier avant sa parution. Merci d’avance pour votre aide et votre confiance,
    Louise Tessier


    Retourner vers Co-parentalité en France

    La coparentalité, ou élever un enfant ensemble sans vivre sous le même toit

    Généralement, quand on pense à la coparentalité, on pense d’abord aux couples divorcés partageant la garde de leurs enfants. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, ou alors lundi-mardi chez papa, mercredi-jeudi chez maman, et un weekend sur deux chez l’un ou l’autre. En France, un enfant de divorcés sur cinq vit en résidence alternée.


    Devenez Maman(s) ou Papa(s)

    CRÉER MON PROFIL