Peut-on tomber enceinte pendant les règles ?
Notez ce post

« Puis-je tomber enceinte en ayant eu un rapport sexuel pendant mes règles ? » Pour beaucoup de femmes, la réponse sera « non », et pourtant ! Il est possible de  tomber enceinte, quelle que soit la période de votre cycle, dans l’hypothèse où vous n’utiliseriez pas de contraceptif oral. Bien qu’en théorie les chances soient minimes durant cette période, un risque existe et il n’est pas à prendre à la légère…

Fécondation et cycle menstruel : la théorie.

Afin de mieux comprendre ce phénomène, revenons sur le schéma de base concernant la fécondation et le cycle menstruel féminin.
Un cycle à proprement parlé dure normalement 28 jours, et commence au 1er jour des règles. L’ovulation, quant à elle, dure un peu plus de 24 heures et a lieu entre le 12e et le 16e jour du cycle. Si l’ovule n’est pas fécondé par un spermatozoïde, il est évacué par voie naturelle, provoquant les règles.
Donc suivant ces faits théoriques, en ayant ses règles entre le 1er et le 5e jour du cycle, et une ovulation en moyenne au 14e jour, les chances d’une rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde en ayant eu un rapport sexuel pendant ses règles restent minimes, voire nulles.

calendrier menstruation avec des tampons

Les exceptions qui confirment…les règles !

Néanmoins, le corps humain n’est pas une science exacte, et il peut subvenir des cas « non conformes » mettant à mal cette première théorie dont voici les explications.

  • Cycle court ou irrégulier :

En cas de cycle court ou irrégulier, la durée totale du cycle ne sera plus de 28 jours, mais de 21 jours par exemple. Dans ce cas, l’ovulation peut avoir lieu plus tôt, soit au 8e jour de votre cycle. Sachant que la durée de vie d’un spermatozoïde est de 5 à 7 jours, il serait tout à fait possible que vous tombiez enceinte en ayant eu un rapport sexuel pendant vos règles. En effet, les spermatozoïdes étant déjà présents dans l’appareil reproducteur féminin, l’ovule pourra de ce fait être fécondé suite au rapport sexuel ayant eu lieu a posteriori (soit dans la semaine précédant l’ovulation).

  • Hémorragies utérines : Les saignements entre les règles.

Un autre symptôme peut entrainer des confusions dans le suivi de votre cycle et donc de votre ovulation : les métrorragies. Ce mot un peu barbare désigne tout simplement les saignements utérins qui ont lieu entre les règles, et qui peuvent être mal interprétés dans le suivi de votre cycle menstruel. Généralement bénins, ils nécessitent toutefois d’être mentionnés auprès de votre gynécologue afin de pouvoir s’assurer du bon fonctionnement de votre appareil reproducteur.

Quelles sont les solutions pour ne pas tomber enceinte pendant ses règles ?

En cas de doute, et si vous n’avez pas de projet de grossesse, la meilleure solution pour éviter la fécondation est de se protéger en utilisant un préservatif ! Cela vous assurera une protection totale et évitera toute éventualité de fécondation en cas de cycle irrégulier.
D’autre part, l’utilisation d’un contraceptif oral est également une solution très efficace puisqu’il vous couvre durant toute la période de votre cycle et améliore sa régulation pour un suivi plus fiable et plus régulier.

Comment favoriser mes chances de tomber enceinte ?

Si au contraire vous avez des projets de grossesse et souhaitez avoir un enfant, vous pourrez mettre toutes les chances de votre côté en vous procurant des  tests d’ovulation, qui vous permettront de connaître la période la plus propice à la fécondation, et donc au rapport sexuel. Cette méthode devra être envisagée sur plusieurs mois avant de demander des examens complémentaires en cas d’échec, tels que des tests de fécondité ou un spermogramme.