Tomber enceinte après un avortement : ce que vous devriez savoir
Notez ce post

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que vous vous posez probablement l’une ou plusieurs de ces questions : un avortement peut-il nuire à la fertilité ? Pourrais-je tomber enceinte à nouveau sans problèmes et si oui, à partir de quand puis-je envisager une nouvelle grossesse ? On vous rassure tout de suite : une IVG (intervention volontaire de grossesse), qu’elle soit médicamenteuse ou par aspiration, n’a aucun effet négatif sur votre fertilité.

Peut-on tomber enceinte après un avortement ?

La réponse est oui, vous pouvez encore concevoir naturellement car un avortement n’a aucune influence sur la fertilité. Vous étiez fertile avant l’IVG et vous le resterez après.

Il n’y a donc pas d’effet négatif sur l’utérus, les ovaires ou encore sur les hormones de grossesse.

Si en revanche vous ne parvenez pas à concevoir, il faudra alors chercher du côté des nombreuses causes qui peuvent expliquer cette infertilité féminine. Ces problèmes de fertilité peuvent être liés à votre âge, au stress, une endométriose ou encore à une infection sexuellement transmissible comme la Chlamydia.

Quand puis-je retomber enceinte après un avortement ?

Le cycle menstruel féminin reprend son cours normal peu après l’IVG. Une grossesse peut donc intervenir rapidement. D’ailleurs, le retour des règles peut intervenir 15 jours après l’avortement comme un mois/un mois et demi. C’est selon les femmes et leur cycle.

Si vous souhaitez tomber enceinte, vous ne reprendrez bien sûr pas votre contraception. Par contre, si vous ne souhaitez pas faire un bébé pour le moment, il faudra alors utiliser une nouvelle contraception, et cela juste après l’avortement. Pilule, implant, stérilet, anneau ou encore préservatifs, les méthodes contraceptives sont nombreuses. Prenez le temps de choisir celle qui vous conviendra le mieux.

Combien de temps dois-je attendre avant de commencer les essais bébé ?

En fait, vous pouvez commencer les essais bébé quand vous voulez. Il est juste conseillé de ne pas avoir de rapport sexuel pendant les deux jours suivant l’avortement. En effet, si sur certains sites l’on peut lire qu’il est recommandé d’attendre plusieurs semaines avant de recommencer à faire l’amour, selon le site Gynmed, il n’existe aucune preuve qu’avoir des rapports sexuels puissent représenter un risque accru d’infection passé cette période de deux jours. Cependant, nous ne pouvons que vous recommander de suivre les conseils de votre médecin.

Par ailleurs, il faut savoir que si le corps fonctionne normalement après une IVG, certaines femmes se sentent tristes, angoissées voire même coupables. Des blocages psychologiques peuvent rendre les essais bébé plus difficiles, même des années après l’avortement. En outre, on sait aujourd’hui que le stress peut avoir un impact négatif sur les chances de conception.

Bien sûr, nous sommes tous et toutes différents et nous réagissons chacun à notre manière face aux événements qui traversent notre vie. Nombreuses sont les femmes qui ne vivront pas mal leur avortement. Toutefois, si ce n’est pas votre cas et vous vous sentez stressée ou angoissée, il peut être utile de chercher un soutien psychologique pour vous aider à surmonter cette épreuve.

Que dois-je faire pour tomber enceinte après un avortement ?

Que l’on ait déjà avorté ou non, il est important de bien se préparer à la future grossesse. Psychologiquement déjà. Mieux vaut se sentir stable mentalement, bien dans sa peau et prête à tomber enceinte.

Ensuite, il faut également préparer son corps pour bien accueillir le futur bébé. Vous le savez, un corps en bonne santé passe par une bonne hygiène de vie, et donc par une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Il faut aussi arrêter de fumer, éviter l’alcool, et y aller mollo sur sa consommation de café.

Il est également conseillé de prendre de l’acide folique avant même d’être enceinte. En effet, une carence en acide folique, ou vitamine B9, peut avoir de lourdes conséquences pendant la grossesse, et entraîner notamment de graves malformations du système nerveux, un risque accru de prématurité ou encore un retard de croissance du fœtus.

Pour finir, prenez le temps de comprendre votre cycle et de connaître votre date d’ovulation. Ces données seront cruciales pour programmer les rapports sexuels pendant la période la plus fertile. Si vous avez un cycle de 28 jours régulier, votre période d’ovulation se déclenche au milieu du cycle, environ 14 jours après le premier jour des règles. On croise les doigts !