5 techniques de préparation à l’accouchement

Jeune femme enceinte faisant des exercices de yoga sur une balle de fitness.

Lorsque nous voyons notre ventre s’arrondir, c’est tout un univers nouveau qui s’offre à nous. Un univers fait de joies, d’impatience, mais aussi d’angoisses. Comment va se passer l’accouchement ? Comment accompagner bébé dans sa venue au monde ? Est-il possible de bien vivre ce saut dans l’inconnu ? Toutes les mamans finissent par se poser ces questions, avec plus ou moins d’appréhension.

Fort heureusement, différentes techniques de préparation à l’accouchement existent, pour faire le plein de sérénité. En voici 5 parmi les principales !

1. L’haptonomie, pour entrer en contact avec bébé

La maternité donne vie à des sensations nouvelles, auxquelles nous nous familiarisons petit à petit. Notre ventre s’arrondit, nos humeurs changent, les fraises à la chantilly font irruption dans le frigo… Mais surtout, même si cela peut sembler difficile à percevoir, la vie croît en nous. Ce petit être, qu’il faut un certain temps à imaginer et à ressentir, ne nous est pas étranger. Il est lié à sa maman, vit par elle et se développe grâce à elle.

Justement, l’haptonomie est là pour créer ce lien affectif parfois difficile à mettre en place. Le principe est donc, grâce au toucher et à la parole, d’interagir avec son bout de chou. S’il ressent certes votre amour, c’est l’occasion de le lui formuler. Il se sentira alors plus en sécurité, tandis que vous découvrirez des positions pour apaiser vos douleurs. Mieux encore ? Le papa fait partie intégrante de la démarche, établissant lui aussi un contact avec son enfant.

Bien sûr, ces liens perdureront au-delà de l’accouchement, ce qui vous aidera à envisager plus sereinement votre vie de famille après la naissance.

2. Évacuez la douleur grâce au chant prénatal !

Vous êtes une véritable Castafiore ? Qu’à cela ne tienne ! Pour vous adonner au chant prénatal, vous n’avez pas besoin d’avoir l’oreille musicale. En effet, le but n’est pas de sortir un single, mais plutôt d’extérioriser la douleur en créant des vibrations positives.

L’émission de sons est extrêmement intéressante, et ce, à plusieurs niveaux. En effet, elle :

  • Vous aide à bien gérer votre respiration, pour accueillir et accompagner chaque contraction ;
  • Fait croître votre bien-être;
  • Focalise votre attention sur votre voix plutôt que sur la douleur ;
  • Favorise la positivité et évacue le stress ;
  • Progresse jusqu’à votre bébé, le massant grâce aux ondes.

3. Recourez à l’hypnose et à l’autosuggestion

Lorsque le moment tant attendu approche, bien des futures mères font face à des émotions contraires. Elles ont hâte, tout en craignant ce qui les attend. Et c’est normal ! Pour vous aider à atteindre un état de relaxation profond, sachez donc que l’hypnose est envisageable. Elle s’appuie sur plusieurs éléments, tels que :

  • le transfert de la douleur. L’idée est simple : lorsque vous avez mal, déplacez cette sensation vers un autre membre. Pied, main, genou… Cette technique est parfaite pour vous aider à détourner votre attention ;
  • la visualisation. Pour accueillir la vague de la contraction, il est nécessaire que vous sachiez ce qui se déroule en vous. L’hypnose vous invite à imaginer votre bébé descendre, dès que la douleur survient. Vous n’aurez donc pas l’impression de souffrir vainement, mais bien d’avancer !
  • la téléportation. Bien sûr, l’hypnose ne vous permettra pas de vous envoler à Ibiza. Cela dit, grâce à la puissance de l’esprit, vous pourrez vous imaginer dans un lieu apaisant, loin des lumières blanches de l’hôpital. Cela vous permettra de vous apaiser, et ainsi, de faciliter le travail ;
  • la récupération rapide. Par le biais d’une relaxation immédiate et d’un travail sur la respiration, l’hypnose vous aidera à récupérer au mieux entre chaque contraction.

4. L’acupuncture, une méthode millénaire

Le principe de l’acupuncture est simple : en stimulant certains points de votre corps, les répercussions bénéfiques se répandent. Le bon positionnement des aiguilles favorise la circulation des énergies, ce qui est idéal pour décontracter la future maman. Mais par-delà les bienfaits émotionnels de l’acupuncture, cette pratique permet également de calmer les douleurs, d’assouplir le col de l’utérus, de stimuler les contractions et, en cas de dépassement du terme, de déclencher le travail !

100 % naturelle, c’est une méthode de plus en plus prisée.

Vous souffrez de troubles lors de votre grossesse ? Vous rêvez de vous débarrasser de vos jambes lourdes, d’apaiser les tensions dans votre dos ou de mieux vivre cette période atypique ? L’acupuncture est, dans ce cadre également, une alliée à privilégier.

 

5. Le yoga prénatal, pour la souplesse et la respiration

Que vous soyez une grande athlète ou une sportive du dimanche, une fois enceinte, il est préconisé de s’adonner uniquement à des activités douces. Si vous manquez d’inspiration, sachez que le yoga prénatal en fait partie ! D’ailleurs, il va plus loin qu’un simple sport, vous guidant vers un accouchement serein et positif.

Le yoga vise à vous faire prendre conscience de votre corps, dans ses moindres détails. Vous ne ferez alors plus qu’un avec vos émotions et sensations, en les acceptant plutôt que de les rejeter. Par conséquent, vous verrez croître votre harmonie intérieure, respirerez profondément et correctement, mais gagnerez aussi en souplesse et en simplicité de mouvement !

En d’autres termes, c’est une activité à privilégier tant pour votre bien-être mental et pour votre positivité, que pour votre confort physique. Même si les femmes enceintes l’oublient parfois, la grossesse constitue effectivement un bouleversement important dans leur corps. En prendre soin et bien se préparer à l’accouchement est incontournable, pour franchir ce cap dans les meilleures conditions envisageables.

 

Bien sûr, d’autres méthodes de préparation à l’accouchement existent. Acupression, sophrologie, séances en piscine, accompagnement traditionnel auprès d’une sage-femme… Le tout est de sélectionner la technique en harmonie avec votre façon d’être, pour vous approcher joyeusement et sereinement de la rencontre avec bébé !

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

(Visited 5 times, 1 visits today)

Articles Liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *