Quels sont les taux de réussite d’une FIV ?

La fécondation in vitro (FIV) est un mode de procréation médicalement assistée. On reproduit en laboratoire le mécanisme naturel des trompes féminines : fécondation et développement initial de l’embryon.
La femme fait l’objet de stimulation ovarienne par l’injection de médicaments contrôlée par une échographie et un dosage hormonal par prise de sang.
Lors de la FIV, l’ovocyte rencontre les spermatozoïdes dans une éprouvette. Les embryons qui en résultent (deux maximums pour une future mère de 35 ans et trois pour une quarantenaire) sont transférés dans l’utérus 48 heures à 72 heures après l’insémination.

Cette méthode permet de pallier à l’infertilité. Elle est aussi utilisée pour éviter la transmission de maladies graves.
Quelles sont les chances de succès d’une FIV ? Quelles sont les causes des échecs ? Comment faire pour augmenter les taux de réussite ?

 

Laboratoire microscope réalisant une fiv

 

Les chances de succès d’une FIV

La réussite d’une fécondation in vitro résulte de nombreux paramètres, dont l’âge des partenaires et l’indication de fécondité de chacun (qualité de l’ovocyte et du sperme…). Selon les statistiques de l’Agence de Biomédecine, une FIV a 20 à 24 % de succès par cycle. Tous les embryons implantés n’engendrent pas un fœtus.
Trois quarts des grossesses issues de cette technique aboutissent à une naissance, dont 22 % sont gémellaires. 41 couples sur 100 ont un bébé via la FIV qu’ils ont réalisée. 1,7 % des bébés, soit 7000 naissances par an proviennent des fécondations in vitro. Les résultats positifs s’intensifient en multipliant les essais (six maximums).

Il est essentiel de se renseigner sur les statistiques des centres de fécondation in vitro avant d’en sélectionner un. Pour bien choisir votre centre, un palmarès des meilleurs centres de fécondation in vitro est aujourd’hui à votre disposition.
Les praticiens habilités à procéder aux FIV bénéficient d’un agrément remis par l’Agence de Biomédecine.
Quelles sont les causes de l’insuccès de certaines FIV ?

Les raisons des échecs

Il arrive que les fécondations in vitro ne fonctionnent pas. Il est intéressant de connaître les causes de ces défaites pour mieux y pallier.
Les origines dépendent des personnes concernées et peuvent être diverses :

  • l’âge de la femme. Sa fertilité baisse après 35 ans ;
  • le nombre de tentatives de FIV effectuées ;
  • la stérilité en cause ;
  • l’aspect psychologique
  • la qualité des embryons, des spermatozoïdes et de l’utérus ;
  • le défaut d’ovocyte, d’implantation des embryons ou de fécondation ;
  • l’absence de réponse des ovaires ou une réaction excessive durant la stimulation ovarienne ;
  • l’état de santé des futurs parents, leurs hygiènes de vie, etc…

La FIV s’est soldée par un résultat négatif ? Existe-t-il des moyens pour contrer cette situation ?

Comment accroître les taux de réussite d’une FIV ?

Après une procréation médicalement assistée « ratée », un temps de repos de trois à six mois est souhaitable.
Un nouvel essai de FIV classique est ensuite envisageable.
Selon les cas, une FIV avec ICSI (Intra Cytoplasmic Sperm Injection) est praticable. Elle est plus efficace. Elle consiste en une micro-injection intra cytoplasmique d’un spermatozoïde. Une recherche de spermatozoïdes de qualité et une sélection avec un microscope de haute définition sont faites au préalable.
Les chances de succès sont plus importantes en cas d’anomalie du sperme (mais pas pour une endométriose). Le taux de réussite d’une FIV avec ICSI peut être supérieur à 26 %.

Le transfert de plusieurs embryons (entre deux et trois en fonction de l’âge) augmente la possibilité de fécondation. On passe de 10 % pour un embryon à plus de 30 % pour trois embryons avec une probabilité de naissances multiples.
L’acupuncture est une médecine douce à associer à la FIV, puisqu’elle favorise les grossesses.
Et vous, que pensez-vous de cette méthode et de ses taux de réussite ? Parlez-nous de votre expérience en matière de FIV.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

(Visited 10 times, 1 visits today)

Articles Liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. je souffre d’une anoospermie d’origine chromosomique( syndrome de Kilnelfelter) je vaudrais faire recours à cette technique. Que dites vous.

  2. Bonjour,

    Mon époux est azoospermique. Après plusieurs ICSI et placement d’embryons le seul début de grossesse s’est soldé par une fausse couche. Nous avons décidé de tout arrêter car psychologiquement et physiquement je n’en pouvais plus. Dix ans plus tard nous avons tenté de nouveau, avec du recul nous nous sommes dit qu’au moins nous serions aller jusqu’à notre dernier essai et qu’il valait mieux une nouvelle déception que des regrets dans les années à venir (j’étais alors âgée de 38 ans). Après le traitement par injection, les rendez-vous tous les deux jours à la maternité pour la prise de sang et l’échographie il était temps de prélever mes ovocytes. Deux jours après l’insémination de deux embryons. Une quinzaine de jours passent et c’est l’heure du verdict, j’attend enfin un enfant. La peur de le perdre est omniprésente, chaque prise sang est une nouvelle étape ( il y a quatre contrôles HCG), je sortais du laboratoir avec la peur au ventre. Et finalement mon petit loup est né à 8 mois de grossesse. Il a maintenant 4 ans et est en pleine forme. Si je n’avais pas persévéré il ne serait pas présent dans notre vie. Je me rend compte de la chance que nous avons car beaucoup de parents n’ont pas cette chance.

  3. Bonjour , je vais faire ma 3 eme tentative dans deux mois et j’ai peur que celle si ne fonctionne pas non plus j’ai perdu l’espoir du debut !! J’essaie de perdre du poids mais rien a faire ,en plus je suis épileptique du coup je stress encore plus ?

  4. Wahouu quel parcours Alexandra. Oui c’est très dur, épuisant ce genre de parcours. Moi j’ai l’impression souvent d être face à une maladie plutôt que de faire tous ca pour avoir un bb! Encore bravo et ça fait plaisir de te lire avec une fin heureuse comme celle ci ???
    Moi c’est stim simple, 4 iac et 1 fiv sans résultat, je ne désespère pas mais defois oui quand meme

  5. Bonjour.

    Je vois plusieurs commentaires sur les FIV et j’aimerais partager mon expérience.

    Mon conjoint et moi avons fait une ICSI. Il se trouve que cela a fonctionné du premier coup a priori ( j’ai 29 ans). Le transfert date d’il y a trois semaines et on commence à entrevoir” quelque chose” à l’échographie.

    Vous allez me dire que je vous balance du bonheur dans les dents.

    J’ai dû faire face à un problème d’hyperstimulation après le transfert à cause des injections hormonales. Douleurs aiguës au ventre, ovaires qui triplent de volume, eau dans le ventre. Donc hospitalisation, contrôles répétés depuis 2 semaines. Le bazar. Je voulais alerter tout le monde, rdv direct aux urgences si cela vous arrive.

    Une personne a aussi fait part de son inquiétude par rapport à l’épilepsie. Je suis épileptique depuis 15 ans environ et cela n’a pas empêché la réussite de la FIV donc pas d’inquiétude.

    Un message d’espoir à tous les couples qui font face à plusieurs échecs, n’abandonnez surtout pas même si vous êtes usés. Il faut faire preuve de beaucoup de courage.

  6. Coucou les filles j’ai 26ans j’ai fais cette Anne une fiv Isc je précise que l’assimilation a été fait le 14 janvier j’ai des symptômes de fatigue les siens qui vend mâle du coup je devrais avoir mes règle le 19 janvier âpre deux jours de retard de régler le 21 et 22 j’ai juste eux des petits saignement de couleur rose donc je ne sais pas si je peux espérer

  7. Bonjour à toutes et tous, pour ma part j’ai 35 ans avec une endometriose de stade IV avec atteinte du tube digestif et du rectum. Nous avons lancé notre 1ère FIV l’implantation a eu lieu le 1er décembre et après 12 jours le test de grossesse c’est révélé négatif ? nous avons un entretien le 17 janvier pour parler de la suite. J’avoue que je suis partagée entre la peur de tout recommencer (douleurs ) et l’excitation que ça fonctionne ?. Je vous souhaite à toutes et tous beaucoup de courage et que votre rêve soit réalisé ???

  8. Bonjour j’ai 37 ans bientôt 38 j’ai fait une fiv icsi au mois de décembre.es ce qu il y a des femmes de mon âge qui pourrait témoigner de leur expérience svp ? Merci beaucoup.Je me pose beaucoup de questions sur mes chances de réussite

  9. Bonjour, j’ai 36 ans et j’ai entamé au mois de décembre une fiv icsi, mon implantation a eu lieu ce dimanche 5 janvier 2020 , et je suis en attente des résultats , j’espère vraiment un beau plus

  10. Bonjour,
    J’aurais 37 mi février et on a fait une fiv début janvier. J’ai des ovaires PK… Ce n’était pas facile entre les injections, les échographies, les trajets (on est à 2h du centre de PMA).
    BREF, on a eu 2 embryons transférés et là, ns patientons pour la prise de sang…
    Bon courage à ttes

  11. Bonjour line
    Je suis dans le même cas que toi 37 ans et 38 le mois prochain.
    Avec mon conjoint on a fait une fiv en novembre mais on avait pas pu avoir le transfert d’embryon car mon taux de progestérone était trop haut … il y a 4 jours on m’a enfin transféré un embryon au stade blastocyste ! Ma pds est prévu le 23/01.
    C est bcp de sentiments qui se mélange. On interprète bcp de signes avec ceux de la grossesse mais il faut se rappeler que la progestérone donne les mêmes effets … alors patience courage à toi et à toutes !!! Et surtout il faut garder l’espoir tout n’es pas perdu ☺️❤️ J’envoie plein d’ondes positives à toutes

  12. Moi 41 ans lui 37
    2 ans en cherche de bébé naturellement
    31 octobre traitement avec decapeptyl et puregon 250
    13 novembre 1 fiv classique 13 ovocytes 1 embryon bloqué à 3 jour et hyperstimulation ovarienne, alors pas de transfert.

    2 fiv ICSI
    Changement hygiène de vie
    Plus de 5 fruits et légumes bio par jour
    1 avocat par jour
    Huile de foie de morue
    Régime méditerranéen
    3 janvier traitement avec decapeptyl et menopur 150, après 4 jours menopur 187,5
    21 janvier ponction ovarienne
    6 ovocytes
    23 janvier appel du laboratoire 6 embryons de très bonne qualité
    24 janvier transfert 2 beaux embryons, 4 en cultive pour congeler .

    4 février 2020 prise de sang pour confirmer.

  13. bonjour, j ai 41 ja i besoin de vos temoignage s il y des femmes de mon age qui ont faient dea fiv reussites! j ai besoin d etre rassurée svp

  14. bonjour je vient vers vous je suis nouvelle. j’ai lu vos témoignage et j’aimerais savoir la suites de vos histoires en espérant entendre que du bon. je commence demain le protocole (injection) en croisant les doigts. Melina

  15. Bonjour ,
    J’ai 27 ans , 28 dans 3 semaines ,mon conjoint 27.
    3 ans d’essais bébé sans résultat.
    Septembre 2019 après une panoplie d’examen, une trompe très abîmée l’autre bouchée. Conjoint 35% de zozo viable. La nouvelle dure à encaisser.
    Le traitement pour une ICSI devait commencer le 17 mars et BAM confinement on se reprend une claque .
    J’ai donc commencé le traitement le 15 juin , provames, gonal, orgalutran et ovitrelle. Mercredi 8 juillet ponction 26 follicules (un peu trop) risque léger d’hyperstimulation . L’après midi même le centre me dit qu’il y a 9 ovocytes.
    Le jeudi on m’appelle pour me dire qu’il y a 7 de fécondés (nous étions content) Vendredi 10 juillet transfert de l’embryon le plus avancé. On doit m’appeler lundi pour me dire si on peut en congeler en fonction de l’évolution.. Je ne sais pas si c’est le contre coup de tous les examens la ponction les traitements mais je suis épuisée … prise de sang prévue le 24 juillet .. nous croisons les doigts… C’est quelque chose de tellement difficile moralement.. je vous souhaite à toutes beaucoup de courage et de chance .

  16. Bonjour à toutes et tous

    Je vous écrit car je me sens un peu ongoisse je suis en pleins protocole pour une fiv icsi et actuellement c’est mon 10eme jours d’injection dans le but de trouver et retirer des ovocytes

    J’ai tellement peur que l’ont trouve pas où peu d ovocytes

    Avec mon mari nous essayons depuis 3 ans d’avoir un enfant il a une oligospermie et prends un traitement depuis 18mois pour ça et maintenant nous espérons réussir notre fiv icsi nous mettons tout nos espoir la dessus

    J’ai lu que le transfert ça ne réussit pas dès le premier coup

    J’ai besoin de vos conseils ce qu’ils faut faire pendant les injections peut on favoriser certains aliments pour aider pour une ovulation ou lors du transfert je veux aider mon corp

    Je vous remercie et je vous souhaite d’avoir pleins de bébés et du bonheur

    Sarah

  17. Bonjour j’ai fait un tranfer d’ambryon
    Demain je doit faire une pris de sang pour voir si il y a une grossesse ou pas de grossesse mais suis a lettre de l’hôpital comment quoi il n’y a pas d’ambryon congelé je suis a les cher un teste de grossesse qui dit que je suis négatif mais presition j’ai vue que ces testé qui ce fait 1jour après retard des règles je doit pense quoi

  18. Bonjour, j’ai 29 ans mon conjoint 32 et on essaie d’avoir un enfant depuis un an.
    Du coup consulte gyneco, bonne ovulation, test de Hühner où on ne retrouve aucun spermatozoides…. du coup convocation pour un bilan d’infertilité. Bilan sang de monsieur correct. Le mien basique, j’ai un taux d’AMH à 0,79 et là je viens de passer l’hystersalpingographie est j’ai une trompe bouchée….. le spermogramme de monsieur est mauvais. Très peu de spermatozoides et un taux de survie inférieur à un million
    J’ai l’impression que c’est la double peine que le monde s’effondre.
    J’ai toujours voulu être mère, avoir une famille nombreuse, je voyais ça simplement et là on commence déjà à nous projeter dans de la PMA. C’est très difficile à vivre. Moi je vois tout en noir (je suis du côté médical donc je connais un peu) mon conjoint lui est plutôt en phase de déni optimiste.
    Bref besoin de soutien et de pouvoir échanger. Avec des femmes qui vivent la même chose ou qui l’ont vécu.
    On a eu rdv avec le centre de PMA (par chance moi qui suit assez impatiente tout va « relativement vite ») processus d’une FIV icsi pour Mars/Avril. Et maintenant tout un tas de consignes et des retours au labo……
    je sais que c’est rare mais j’aimerai tellement que tout fonctionne du premier coup……

  19. Bonjour, j’ai 37 ans bientôt 38,après une première fiv qui à malheureusement échoué j’en suis à la 2ème. Je doit faire la prise de sang “verdict” dans 2 jours, j’ai super peur que ce soit négatif.